Jésus :- Donnez-moi les clefs de vos cœurs. Je vous accompagne dans la joie, dans la paix, dans cet avent de Noël

Donné par Jésus par la bouche de Danièle le 30 novembre 2017

Attends je vais prier un peu. Fait l’imposition des mains.
Ouvrez vos cœurs. Ouvrez vos cœurs en me donnant les clés de vos cœurs. De tout ce qui vous encombre. Et n’ayez pas peur. Je viens pour vous sauver. Je suis le salut du monde.
Et je vais décortiquer en vous tout ce qui n’est pas de moi. En oraison, confiez-vous à moi.
Donnez-moi toutes vos clés, toutes les serrures fermées pour que je puisse les ouvrir.
Et que je puisse vous montrer où l’ennemi vous a blessé. Et un peu à la fois vous verrez le petit Jésus naître en vous et la gloire de Marie et du Père naître en vous. Établissez la miséricorde en vous, dans vos cœurs, dans votre âme, établissez la charité. Et la miséricorde sera avec vous.
Souffle.
Soyez renouvelés dans l’Esprit. N’ayez aucune crainte. N’ayez aucune peur. Je vous accompagne sur ce chemin. Je vous accompagne dans la joie, dans la paix, dans cet avent de Noël. Soyez heureux mes petits. Une bonne nouvelle vous est annoncée. Ne regardez pas les extérieurs mauvais. Priez et demandez la joie et la paix. Allez-en paix je vous aime.

Amen. Merci Seigneur.

Il faut que l’on vive l’avent. 

Association «Laisse toi aimer»

Jésus : lorsque j’ai créé la création. Je vous ai créé en regardant Jésus, en regardant Marie, J’ai vraiment établi le royaume de la miséricorde et de l’amour.

Donné par Jésus par la bouche de Danièle le 27-11-2017

           Mon enfant, lorsque j’ai créé la création et que je vous ai créé en regardant Jésus, en regardant Marie, J’ai vraiment établi le royaume de la miséricorde et de l’amour.
Je vous ai tous fait parfait. Lorsque je me suis reposé au bout du septième jour. Tout était parfait. Tout était fait. Et je l’ai dit. Alors c’est un cheminement et c’est vos faiblesses qui vous font partir dans un chemin de destruction. Parce que vous perdez la foi. Parce que vous vous révoltez. Parce que vous faites les œuvres de celui qui est mon ennemi. Et cet ennemi qui veut vous tuer parce que vous êtes mes enfants. Eh bien, il veut vous emmener avec lui dans sa chute comme il a essayé de le faire avec Adam et Eve, si je ne les avais pas repris. Comprenez mes petits que si je vous donne la prière, c’est bien pour que vous viviez. Si je vous donne les archanges c’est pour qu’il vous assiste et pour qu’il vous aide. Et demandez la foi qui renverse les montagnes. Lisez la parole de Dieu. Faites ce que Marie vous dit. En faisant votre rosaire. En jeûnant comme elle demande au pain et à l’eau le mercredi et le vendredi. Mercredi jour du Saint Esprit. Vendredi jour de la passion du Christ. Et bien mes petits-enfants, vous vivez l’amour, vous vivez la vie. Et je peux vous réajuster à ce que je voulais de vous pour que vous puissiez venir au paradis. L’amour est là. L’amour veille. L’amour écoute. Et je vous aime. Mais vous mes petits. Si jamais vous ne me parlez. Si jamais vous ne me donnez la vie. Si jamais vous ne venez vers moi pour recevoir cette miséricorde et cet amour. Si vous ne me parlez pas. Si vous ne faites pas oraison. Comment voulez-vous qu’on se rencontre. Alors cherchez et vous trouverez. Frappez et l’on vous ouvrira. Demande à Danièle, elle va t’expliquer tout cela. Mais demande-lui. Allez va en paix Josette. Tu es ma fille et je t’aime. Va en paix.
Danièle : Voilà. C’est le Père Céleste qui t’a parlé. Il t’a expliqué. Tu sais dans mes livres il t’explique. Dans mes livres il explique tout. 

Association «Laisse toi aimer»

Jésus : J’ai soif que vous vous aimiez les uns les autres, que vous soyez unis et non pas divisé comme ça parce que vous ne vous donnez pas de nouvelles.

Donné par Jésus par la bouche de Danièle le 19 aout 2017

J’ai cherché à vous rassembler avec cette association. Pour que l’Esprit Saint puisse faire la glorification de mon âme et la glorification de la vie de mon Père, de votre Père et du Saint Esprit. Voilà, mon à ma soif. Je suis vivant. Je sais, mais comme vous j’ai été fait avec une âme. Et j’ai soif. J’ai soif de votre amour. J’ai soif que vous vous aimiez les uns les autres, que vous soyez unis et non pas divisé comme ça parce que vous ne vous donnez pas de nouvelles, vous ne vous appelez pas, vous restez neutre et c’est, ce n’est même pas une unité. Et il n’y a rien qui se fait, qui s’établit. Alors je veux vous le dire à ceux qui sont passés à cette association cela n’est pas comme ça que vous allez vous en sortir lorsqu’il y aura les événements. Je vous avais rassemblé pour vous unir. Je vous avais rassemblé pour qu’ensemble vous puissiez faire la gloire de mon nom. Mais vous n’écoutez, pas vous n’entendez pas et vous ne faites pas ce que je veux. Voilà et je ne peux pas faire ce que je veux avec vous, puisque vous faites la sourde oreille à l’amour. Allez en paix, je vous aime.

Association «Laisse toi aimer»

Tous ceux qui ont protesté, qui ont fait des schismes dans l’Eglise. Vous êtes morts parce que vous ne suivez pas la vérité du Christ.

Donné par Jésus par la bouche de Danièle le 4 décembre 2017

Mes enfants, mes enfants. Si vous regardez les temps, où Jésus est mort sur la croix. Puis tous les apôtres sont morts aussi. Que ce soit Pierre, que ce soit Paul. Tous ont été tués. Puis les martyrs, puis les premiers chrétiens. Et aujourd’hui encore mes enfants, c’est encore la chasse aux chrétiens. La chasse à l’Eglise. Si vous n’êtes pas assez fort pour écouter ce que votre Mère du ciel vous dit. Si vous n’écoutez pas et si vous ne vous fortifiez pas dans l’Esprit. Vous n’y arriverez pas. Jésus vous dit dans Maria Valtorta que vous devez vous prémunir. Et que vous devez vous préparer. Vous savez mes enfants, il ne faut pas penser que vous allez pouvoir vaincre la mort. Il faut que ce soit Dieu qui avec vous vous donne les grâces nécessaires à la vie. Vous devez comprendre : vous vous dites « vivants », et vous n’êtes pas vivants s’il y a des hérésies dans votre vie. Vous devez comprendre que vous n’êtes pas vivants lorsque vous n’êtes pas dans l’église de Jésus-Christ. Vous devez vraiment réfléchir, et vous devez vraiment vous convertir. La conversion, doit être en vérité, et vous devez demander au Père que l’Esprit Saint vous montre, d’abord le mal qui est en vous : l’ennemi que vous avez accepté par vos péchés pour pouvoir y renoncer et que vous puissiez vraiment changer de vie. Vous ne pouvez pas jouer à cache-cache avec Dieu. Mes enfants vous devaient cesser toute hérésie, vous devez cesser… Et faites le rosaire. Cela sera l’arme la plus puissante qui va vous rester dans les mains, lorsque l’église va être attaquée.
Alors je vous en prie, je ne vous demande de bien prier, de bien jeûner, et de bien faire ce que votre mère vous demande. Écoutez-la. Écoutez-la. Et faites ce qu’elle vous dit. Et obéissez-lui. Demandez à son époux l’Esprit Saint de pouvoir la suivre et de pouvoir lui obéir. Demandez et vous recevrez. Frappez et l’on vous ouvrira. Quant à tous ceux qui ont protesté, tous ceux qui ont protesté, qui ont fait des schismes dans l’Église. Vous n’êtes pas vivants, vous êtes morts parce que vous ne suivez pas la vérité du Christ. Vous n’avez pas la lumière. Vous êtes dans les ténèbres. Ce que vous faites n’est pas la vérité. Voilà ce que j’avais à vous dire. Convertissez-vous. Changer de vie. Et que tous les peuples se convertissent. Et priez pour tous ceux qui sont pouvoir. Et qui veulent tuer et qui veulent continuer à faire leurs schismes, à vouloir abattre et à tuer les chrétiens. Priez, priez pour que Dieu vienne avec vous les vaincre. Priez, priez, priez. Demandez, demandez. Ne faites pas sans demander. Demandez et vous recevrez. Frapper et l’on vous ouvrira. Voilà ce que j’avais à vous dire. Allez en paix. Je vous aime. Je suis l’Alpha et l’Oméga. Allez en paix. Écoutez votre mère. Écoutez-la. Suivez-la. Obéissez-lui. Allez en paix.

Association «Laisse toi aimer»

 

 

La Sainte Vierge Marie : N’ayez pas peur. Faites confiance à l’amour.

Donné par la Vierge Marie par la bouche de Danièle le 9 novembre 2017

Danièle est alitée, elle souffre de son cœur fatigué, de son genou bloqué et de l’arthrose.

Ne craignez pas mes enfants. Nous n’allons pas vous abandonner. Nous sommes avec vous. Il est vrai que nous vous prévenons en vous disant que les temps seront difficiles. Mais nous sommes avec vous, et nous serons là près de vous. Pour vous faire avancer. C’est pour que vous soyez dans l’Amour, bien unis, comme des frères et des sœurs. L’Amour du Père est un amour merveilleux. Et Jésus est votre frère, votre Sauveur. Ayez confiance en la miséricorde. Faites simplement confiance au Paternel. Ne doutez pas de son Amour. N’ayez pas peur.

La source est là. Et la vie est là. L’amour est là aussi, je suis là avec vous sur ce chemin avec mes anges et mes archanges. Et je viens près de vous pour vous aider. N’ayez pas peur. L’amour se donne, l’amour pardonne. Et l’amour avance en eau profonde. Faites confiance.

Soyez confiant dans la miséricorde du Père. Tout est préparé, tout est ordonné. Les anges ont chacun leur mission et leur mission est parfaite. Et tout est préparé pour toi aussi. Fais-moi simplement confiance. Cela sera avec des difficultés, mais tu vas tenir le coup, car je t’aiderai. Je suis ta maman et je t’apporterai de l’aide. Voilà, tu dois me faire confiance. Et tu dois venir me partager tes difficultés. Et garder confiance à mon cœur de mère…

Lorsque je vivais sur la terre et que je vivais à Nazareth et que les voisins venaient nous visiter, je vivais la plus grande tendresse et je donnais à mes petits de l’amour. Lorsque je désirais vraiment recevoir un enfant, lorsque je désirais, mon cœur saignait parce que je n’avais pas cet enfant et lorsque Frédérique t’appelle Danièle, elle a ce désire au cœur d’avoir un bébé et cette désolation qu’elle a, de ne pas avoir de bébé. Mais cela viendra bientôt, le temps de Dieu n’est pas le nôtre, et je sais que vous allez dire : « bientôt, c’est quand ? », le bientôt de Dieu ?, c’est le temps que vous vous alignez et que vous soyez ajusté, voilà, et c’est comme cela que ça va et que ça fonctionne. Chacun à sa place, chacun est ordonné et vous devez être ajusté au bientôt de Dieu. Ne vous inquiétez pas, vous verrez que les missions doivent s’accomplir et que vous croirez après. Voilà c’est comme ça, le temps de Dieu n’est pas le nôtre, mais tout est prêt, tout est ordonné, tout est classé, tout est bien, n’ayez pas peur, tout est bien, allez dans la joie de Dieu, dans la paix de Dieu et croyez en la Bonne Nouvelle, croyez que la perfection est chez Lui, croyez-le et avancez, avancez. Je vous aime vous êtes mes petits, Je vous aime. Allez en paix.

Il faut que vous soyez dans la grâce, il ne faut pas vous emporter. Il faut que vous vous aimiez. Vous devez rester avec des gens de paix. Vous devez rester dans l’amour, vous devez rester dans la paix.

(Tu sais Christophe tu as eu beaucoup de grâces, d’avoir eu Danièle, parce qu’elle a eu beaucoup de patience avec toi. C’est vrai que tu lui as fait de la misère, mais elle t‘a pardonné de toute façon. Elle a une chance, c’est la grâce de Dieu, c’est la grâce de Dieu. C’est que Dieu lui a donné la charité de son cœur de Père)

Dieu l’aime c’est son enfant, comme Il aime son Jésus comme Il aime le plus petit pécheur. Il est blessé quand le péché a touché l’âme. L’âme est tâchée. Mais l’âme doit rester pure est belle. Le Père n’aime pas quand l’âme est touchée, quand l’âme risque d’avoir des problèmes par l’ennemi. Vous devez tout faire pour chasser l’ennemi. Vous ne devez pas rester avec lui. Demandez et vous recevrez, frappez et l’on vous ouvrira, n’ayez pas peur, croyez que l’Amour est là et que l’Amour veille. Croyez que l’Amour est là et que l’Amour veille.

Lorsque vous cherchez, mes enfants dans votre tête à réfléchir sur des rêves et des chimères ce n’est pas la réalité. Vous vous laissez influencer par l’ennemi, ce n’est pas la réalité. L’Amour se donne et l’Amour apporte la vie et l’Amour apporte les guérisons et l’Amour donne tout jusqu’à la dernière goutte de son sang. Il a tout donné et vous devez en faire autant. Vous devez faire confiance en votre Sauveur et avancer sans avoir peur. Pensez aux anges, voyez l’ange est avec Lui, (Le regard de Danièle se porte sur une représentation de Jésus à Gethsémani soutenue par son ange) il vous aidera jusqu’à la fin. Il est fidèle et il vous aidera jusqu’à la fin. Vous n’en n’avez pas conscience, vous ne pensez jamais à votre ange gardien,…c’est vrai vous ne pensez pas à votre ange gardien… pour les choses futiles, alors qu’il est là pour tant de grâces et tant d’amour. Alors mes petits pensez-y et demandez à votre ange gardien qu’il vous fasse vraiment la grâce qui est utile à ce colloque.

Regardez un peu, jamais lui, il vous fait des reproches, jamais. Jamais il vous dit de choses mauvaises l’ange gardien et pourtant vous oubliez même de lui dire bonjour, bonne nuit. Vous ne lui parlez jamais. Vous êtes terribles, vous vous rendez compte de ce que vous faites, c’est désespérant parfois pour le Père Eternel. C’est incroyable, comme vous êtes des enfants durs et parfois nous on regarde votre () et on se demande ou est-ce que vous en êtes et ce que vous allez faire et si vous allez vous en sortir. Nous craignons parfois pour votre âme, nous craignons. Vous devez vraiment faire tout ce qu’il faut faire. Vous devez veillez et vous devez lire la parole et vivre de la parole de Dieu ; et faire confiance à la parole de Dieu. Elle est vivante et elle vous donnera du fruit, du fruit de vie, du fruit de la confiance et tout ce que le Père a donné. Elle vous donnera ce fruit d’amour, et vous verrez comme le fruit est beau. Pourtant, j’aimerai quand même que votre intelligence soit renouvelée et qu’elle ne soit pas lassée. Demandez tout à votre Père Céleste, demandez tous vos besoins, demandez-lui de vous aimer avec respect, demandez-lui de L’honorer et de Le respecter et demandez-lui d’avancer en eau profonde et vous verrez comme c’est beau l’amour, quand vous aurez cette paix intérieure qu’Il donne à ces enfants vous verrez comme c’est beau l’amour.

 

Voici mon petit, ce soir je vais vous dire bonne nuit. Ma petite fille a été consolée d’avoir reçu la parole que je lui ai donné ce soir et ça lui a fait du bien. Oui, vous devez vous consoler les unes les autres comme les petits enfants lorsque vous êtes blessés. Danièle a eu raison de dire, nous allons prier Sylvie, parce qu’en priant, elle sait bien que sa maman va venir. Elle ne va pas la laisser blessée avec le coup qu’elle a reçu dans son cœur. Elle avait raison quand elle disait que cette dame était méchante.

Elles ne se rendent même pas compte parce qu’elles sont envahies par les envahisseurs, qui les soutiennent dans la disgrâce et qu’ils leur donnent des méchancetés gratuites.

Et au nom du Père changez de vie et soyez conscients que vous devez arrêter ces choses-là.

..  Soyez conscients…

Il est temps de vous coucher maintenant. Il est temps de faire ce qui est à faire. Je vais plaider la cause de Danièle.

Allez en paix, je vous aime. N’ayez pas peur. Avancez en eau profonde. Oui, avancez en eau profonde.

 

La Sainte Vierge Marie : « On veut un Jean-Paul II décapité de sa croix. C’est ce que vous êtes devenu français : décapité de votre baptême par la laïcité. »

La Sainte Vierge Marie : « On veut un Jean-Paul II décapité de sa croix C’est ce que vous êtes devenu français : décapité de votre baptême par la laïcité. »

Donné par la Sainte Vierge Marie par la bouche de Danièle le 30 octobre 2017

Prière du Notre Père puis

Mes petits-enfants. Votre Pape Jean-Paul II, en France qui vous a dit “N’ayez pas peur” Et qui vous a demandé si votre baptême avait encore une valeur pour vous, commence à déranger pour la laïcité. La laïcité ce sont ceux qui ont combattu l’Église. Ce sont ceux qui se sont battus et ont tué mes prêtres, mes évêques, qui ont tué et guillotiné votre roi. La laïcité, depuis toujours porte le crime, elle porte l’avortement. Et maintenant elle recherche à tuer les personnes : l’euthanasie. Voilà. Voilà ce qu’est la laïcité. C’est comme du temps de Robespierre, il coupait les têtes, jusqu’à temps que la sienne a été coupée puisque son maître c’est le maître de la mort éternelle. Voilà ce qu’il était : le serviteur de la Mort éternelle. Aujourd’hui celle qui est apparue à Lourdes, à la Salette, à la petite Olive. Celle qui est apparue et qui vous a donné aussi, au Laus la charité d’un Père Éternel, continue de vous appeler Français. Sachez et n’ayez pas peur et n’ayez pas crainte. Sachez que lorsque j’ai une âme qui se prête à l’ouverture de son cœur, je me donne avec mon fils et je la conduis à la purification. Et je la conduis à la charité. Sulema tourne un peu partout pour vous donner ce qui va arriver. A l’heure du Père la justice arrive. Pour l’instant, ils sont en train de chinoiser avec la croix de Jean-Paul II. On veut un Jean-Paul II décapité de sa croix. C’est ce que vous êtes devenu Français : décapités de votre baptême par la laïcité.
Aujourd’hui, moi La Mère de Dieu je vous dis ceci “Changer votre fusil d’épaule. Prenez la croix, levez-là” Et avancez en eau profonde. Elle est vivante. Elle vous a sauvé. Elle vous a libéré et Satan recule devant la Croix. Elle dérange la Croix, car elle est-ce qui vous a sauvé français. Abaissez-vous. Pliez le genou évêques de France, prêtres de France. Faites prier dans vos églises. Priez la nuit. Veillez. Ne vous laissez pas enfermer. Ne laissez pas vos églises fermées. Et vous chrétiens. Levez-vous. Arrêter d’être votre propre assassin. Arrêtez d’être votre propre perte. Arrêtez. Repentez-vous. Retournez à l’Église. Faites que je vous dis. Reprenez la parole de Dieu. Lisez les écritures. Allez voir le prêtre. Confessez-vous. Vomissez tout ce que vous avez avalé dans l’impudicité et relevez-vous. Et vous les jeunes qui avaient accompagné le Saint Père. Il ne suffit pas de parler. Il ne suffit pas de dire. Il suffit de vous lever, et de prier, de faire votre Rosaire et d’être avec lui et de chanter la gloire de Dieu. Je suis avec vous. Je vous accompagne sur ce chemin. Comme j’ai été avec mes apôtres, lorsque l’Esprit Saint est descendu. Faites des neuvaines à l’Esprit Saint. Rappelez l’Esprit Saint. Allez. Avancez en eau profonde. Prenez votre chapelet. Et n’ayez pas peur. Avancez. Avancez et vous verrez la gloire de Dieu. Nous sommes vainqueurs. Jésus a vaincu le monde. Il est rédempteur et je suis corédemptrice. Et vous de même. Alors je vous en prie. Levez-vous. Et ne laissez pas faire ce que la laïcité veut faire.  A l’heure du Père vous verrez. Vous verrez comment va être combattue par la Croix, la laïcité. Vous verrez. Vous verrez comment le Père va leur donner ce qu’ils ont accueillis. Ce qu’ils ont reçu. Où la conversion ou la mort. Cela sera leur choix. Puisqu’ils veulent être Judas. Je suis la Mère du Ciel. Je suis celle qui est venu avec l’Alpha et l’Oméga. Et je viens vous dire ceci : La France appartient à Dieu. La France est la fille aînée de l’Église. Et je vais faire descendre mes Saints du Ciel et je vais faire descendre la bataille du ciel. Tout va venir et tout sera dans la Gloire de Dieu. Voilà ce que j’avais à vous dire.

Maman merci

Association «Laisse toi aimer»

HOMÉLIE DU SAINT-PÈRE JEAN-PAUL II

Le Bourget
Dimanche 1er juin 1980 

Il n’y a qu’un seul problème qui existe toujours et partout: le problème de notre présence auprès du Christ. De notre permanence dans le Christ. De notre intimité avec la vérité authentique de ses paroles et avec la puissance de son amour. Il n’existe qu’un problème, celui de notre fidélité à l’alliance avec la sagesse éternelle, qui est source d’une vrai culture, c’est-à-dire de la croissance de l’homme, et celui de la fidélité aux promesses de notre baptême au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit!

Alors permettez-moi, pour conclure, de vous interroger:
France, Fille aînée de l’Eglise, es-tu fidèle aux promesses de ton baptême?

Permettez-moi de vous demander:
France, Fille de l’Eglise et éducatrice des peuples, es-tu fidèle, pour le bien de l’homme, à l’alliance avec la sagesse éternelle?

Pardonnez-moi cette question. Je l’ai posée comme le fait le ministre au moment du baptême. Je l’ai posée par sollicitude pour l’Eglise dont je suis le premier prêtre et le premier serviteur, et par amour pour l’homme dont la grandeur définitive est en Dieu, Père Fils et Saint-Esprit.

 

 

Le 23 septembre 2017 les étoiles seront rangées comme dans l’Apocalypse chap 12 verset 1-2

       Le Seigneur par la bouche de Danièle et par le Saint Esprit me rappelle de mettre de temps à autres des prières, des avertissements qui sont donnés pour le monde et dont des revues chrétiennes spécialisées pour les messages du ciel, telles Chrétien Magazine, Stella Maris, l’appel du Ciel, le Sourire de Marie, il en existe d’autres, en font part.

Le Seigneur me demande de mettre cet enseignement sur le signe qui apparaitra dans le ciel tel qu’il est relaté dans l’apocalypse de Saint Jean au chap 12 V1-2 et de le faire connaitre.

Il nous demande par ailleurs de lire l’apocalypse de Saint Jean

Ciel du 23 septembre étoiles rangées selon Apocalypse chap 12 V1-2

Un grand signe dans le ciel nous sera donné – Vidéo

Un grand signe dans le ciel nous sera donné le samedi 23 septembre 2017, jour de la Saint Padre Pio.
Est-ce le grand signe annoncé dans l’apocalypse 12,1,2 de St Jean ? Le retour très proche de Jésus ?
En tout cas, cela est très troublant car selon les astronomes, cela sera l’unique fois où tout s’alignera ainsi dans la constellation de la vierge et du lion :
12,1 Une femme vêtue du soleil, la lune à ses pieds et sur la tête une couronne de douze étoiles
12,2 Elle était enceinte et criait dans le travail et les douleurs de l’enfantement
La planète Jupiter sera précisément au niveau où un enfant viendrait au monde.

Le signe d’Apocalypse chap 12 verset 1-2 apparaîtra en 2017 !

Par Frère Michael Dimond, O.S.B.

Une vision que vit saint Jean, et qui est décrite dans Apocalypse 12:1, apparaîtra dans les cieux en 2017.

En parlant de Son second avènement à la fin du monde, Jésus dit dans Luc 21:25 : « Et il y aura des signes dans le soleil, dans la lune et dans les étoiles… »

Jésus dit que ces signes signaleront à l’humanité que nous sommes très proche de Son retour à la fin du monde.

Dans Genèse 1:14, il est dit : « Et Dieu dit aussi : Qu’il soit fait des luminaires dans le firmament du ciel, et qu’ils séparent le jour et la nuit, et qu’ils servent de signes pour marquer et les temps et les jours et les années. »

Ici, Dieu dit que l’une des raisons d’être des luminaires du ciel, est qu’ils sont des signes donnés à l’humanité. Les planètes peuvent aussi être considérées comme des luminaires du ciel car elles reflètent la lumière du soleil et ressemblent à des étoiles lorsqu’on observe le ciel nocturne. Puisque les planètes reflètent la lumière du soleil, certains se réfèrent aux planètes comme des étoiles errantes.

Dans Matthieu 24:3, les disciples demandent à Jésus :

« Dites-nous quand ces choses arriveront ? et quel sera le signe de votre avènement et de la consommation du siècle ? »

Luc 21:7 – « Et ils l’interrogèrent, disant : Maître, quand ces choses arriveront-elles, et quel sera le signe qu’elles commenceront de s’accomplir ? »

Quelque versets plus loin, Jésus dit, « … il y aura… de grands signes. » (Luc 21:11)

Dans Apocalypse 12:1 il est question d’un grand signe.

Apocalypse 12:1-2 – « Et un grand signe parut dans le ciel : une femme revêtue du soleil, et qui avait la lune sous ses pieds, et sur la tête une couronne de douze étoiles. Elle était enceinte, et elle poussait des cris, étant en travail, et ressentant les douleurs de l’enfantement. »

À présent, regardez comment les différentes constellations et étoiles dans les cieux s’aligneront dans un futur très proche, le 23 septembre 2017. Nous voyons la constellation Virgo, la vierge, que l’on pourrait considérer comme une représentation de la Sainte Vierge Marie. Le 23/09/2017 la vierge est revêtue du soleil. Vous pouvez aussi voir que la lune est à ses pieds. Notez également le serpent sous les pieds de la vierge.

Le 23/09/2017, au-dessus de la tête de Virgo, la vierge, nous voyons aussi la constellation Leo, le lion, qui contient neuf étoiles. Proche de ces neuf étoiles, nous voyons les planètes Mercure, Mars et Vénus. Puisque les planètes reflètent la lumière du soleil, ces planètes ressemblent aussi à des étoiles. Par conséquent, cela vous donne ce qui apparaît être douze étoiles proche de la tête de Virgo, la vierge.

Donc, le 23/09/2017 nous aurons la femme, Virgo, la vierge, revêtue du soleil, la lune à ses pieds et proche de sa tête, douze étoiles, comme vous pouvez le voir. Exactement au même moment, Jupiter, qui est connu comme étant la planète reine, en d’autres termes l’astre-roi, de notre système solaire, se trouvera proche du ventre de Virgo, la vierge – précisément dans la zone où un enfant viendrait au monde. Ceci est une représentation symbolique de la naissance de Jésus-Christ le Roi, du sein de la Sainte Vierge Marie.

Voici comment les choses s’aligneront le 23 septembre 2017. Tout s’aligne dans les cieux exactement comme la vision que décrit saint Jean dans Apocalypse 12:1.

Notre Dame de Guadalupe Vierge de l’apocalypse

La parole de Dieu : Apocalypse chapitre 12

1          Puis il parut dans le ciel un grand signe: une femme revêtue du soleil, la lune sous ses pieds, et une couronne de douze étoiles sur sa tête.

2          Elle était enceinte, et elle criait, dans le travail et les douleurs de l’enfantement.

3          Un autre signe parut encore dans le ciel: tout à coup on vit un grand dragon rouge ayant sept têtes et dix cornes, et sur ses têtes, sept diadèmes;

4          de sa queue, il entraînait le tiers des étoiles du ciel, et il les jeta sur la terre. Puis le dragon se dressa devant la femme qui allait enfanter afin de dévorer son enfant, dès qu’elle l’aurait mis au monde.

5          Or, elle donna lu jour à un enfant mâle, qui doit gouverner toutes les nations avec un sceptre de fer; et son enfant fût enlevé auprès de Dieu et auprès de son trône,

6          et la femme s’enfuit au désert, où Dieu lui avait préparé une retraite, afin qu’elle y fût nourrie pendant mille deux cent soixante jours.

7          Et il y eut un combat dans le ciel Michel et ses anges combattaient contre le dragon; et le dragon et ses anges combattaient;

8          mais ils ne purent vaincre, et leur place même ne se trouva plus dans le ciel.

9          Et il fût précipité, le grand dragon, le serpent ancien, celui qui est appelé le diable et Satan, le séducteur de toute la terre, il fût précipité sur la terre, et ses anges furent précipités avec lui.

10        Et j’entendis dans le ciel une voix forte Lui disait:  » Maintenant le salut, la puissance et l’empire sont à notre Dieu, et l’autorité à son Christ; car il a été précipité, l’accusateur de nos frères, celui qui les accuse jour et nuit devant notre Dieu.

11        Eux aussi l’ont vaincu par le sang de l’Agneau et par la parole à laquelle ils ont rendu témoignage, et ils ont méprisé leur vie jusqu’à mourir.

12        C’est pourquoi, réjouissez-vous, cieux, et vous qui y demeurez! Malheur à la terre et â la mer! car le diable est descendu vers vous, avec une grande fureur, sachant qu’il ne lui reste que peu de temps. « 

13        Quand le dragon se vit précipité sur la terre, il poursuivit la femme qui avait mis au monde l’enfant mâle.

14        Et les deux ailes du grand aigle furent données à la femme pour s’envoler au désert, en sa retraite, où elle est nourrie un temps, des temps et la moitié d’un temps, hors de la présence du serpent.

15        Alors le serpent lança de sa gueule, après la femme, de l’eau comme un fleuve, afin de la faire entraîner par le fleuve.

16        Mais la terre vint au secours de la femme; elle ouvrit son sein et engloutit le fleuve que le dragon avait jeté de sa gueule.

17        Et le dragon fût rempli de fureur contre la femme, et il alla faire la guerre au reste de ses enfants, à ceux qui observent les commandements de Dieu et qui gardent le commandement de Jésus.

18        Et il s’arrêta sur le sable de la mer.

Notre Dame de Guadalupe Vierge de l’apocalypse terrassant le Dragon

Notre Dame des Grâces à Cotignac : Mes enfants priez, priez, priez, priez. S’il vous plaît priez, ou les guerres viendront.

Donné par la Vierge Marie par la bouche de Danièle le 15 aout 2017 en la chapelle de Notre Dame des Grâces, durant le temps d’adoration et de confession.


….Vous y soumettre, et croyez à la grâce de la rédemption. Croyez à la grâce du Rédempteur et de la Corédemptrice. Consacrez-vous, et préparez-vous, et prémunissez-vous, car les temps vont être difficiles. N’ayez pas peur, nous serons avec vous dans le combat. Mais vous allez devoir prier, jeûnez, faire ce que la Vierge a demandé : vous sacrifier et surtout allez voir vos prêtres. Confessez vos péchés. Demandez à l’Esprit de vous éveiller, et de vous les montrer. Lavez votre âme, ne restez pas avec ceux que vous avez pris sur vous. Nettoyez-vous, et faites pénitence.

 

Les gens de ce pays sont enchaînés…… désembourbez-vous de ce qui n’est pas de Dieu. Et ce qui n’est pas de Dieu chez vous. Sortez de la géhenne. Sortez de ces choses qui sont la mort éternelle. Lorsque vous allez à la messe, à la goutte d’eau (la goutte d’eau que verse le prêtre après le vin dans le calice)
Trempez la France dans l’œuvre de Jésus qui répare. Et je suis avec vous et avec lui et j’intercède pour vous.
Mes enfants priez, priez, priez, priez. S’il vous plaît priez, ou les guerres viendront.
Ou ils viendront, viendront de… viendront de tous ces pays pour vous faire du mal. Jeûnez. Faites ce que je vous ai demandé. Abaissez-vous devant Dieu. Réparez. Réparez. Faites pénitence. Allez voir vos évêques. Demandez-leur de réparer. Faites des nuits d’adoration. Faites rouvrir vos églises. N’ayez pas peur. Avancez en eaux profondes. Vous marcherez sur les eaux. Comme Pierre l’a marché. Mais ne tentez pas la Divine Providence et l’Amour. Renoncez à vos sens. Et renoncez à vous-mêmes. Je vous en prie mes petits : Revenez. Revenez dans la miséricorde et dans l’amour. Nous vous aimons. Et nous voulons vous purifier. Allez en paix. Je vous aime.

suis venu pour qu’ils soient guéris et aidés. Laissez la force de l’Esprit vous envahir pour que vous puissiez par mon Cœur être transformé. Mais changez votre vie. Votre vie doit être claire. Elle doit être dans la clairvoyance et vous devez demander au Saint Esprit de vous éclairer et de vous montrer votre âme où elle a été blessée par l’ennemi : l’homicide assassin depuis les temps qui continuent à se moquer de Dieu. Vous devez avancer en eaux profondes, être sincère avec vous-mêmes et demandez au Père de vous montrer vos confusions et de vous montrer la vérité, celle de Jésus-Christ. Je suis l’Alpha et l’Oméga, celui qui est, qui était, et qui vient. Très bientôt nous allons descendre, parce que la justice va venir. Nous ne pouvons pas laisser ces peuples qui viennent donner des voies qui tuent. Des voies qui sans arrêt se moquent de Dieu. Je viens bientôt. Avec mon Père pour ordonner ma maison. La France est le pays choisi, mais vous devez vous unir Français, parce que vous avez beaucoup péché. Et vous n’avez pas entendu, ni écouté. Demandez pardon. Repentez-vous. Repentez-vous. Repentez-vous. Ma Mère vous l’a demandé, à tous les endroits où elle est passée regardez Lourdes, la Salette, Paris. Regardez, et comprenez. Et aimez-vous, comme je vous ai aimé.
-« Amen »

Association «Laisse toi aimer»

Vous devez vous unir Français, parce que vous avez beaucoup péché. Demandez pardon. Repentez-vous.

Donné par Jésus par la bouche de Danièle le 12 aout 2017 en la chapelle de Notre Dame de la Clarté de Salernes 83 au cours d’une après-midi de prière.


Je suis venu sur la terre pour libérer mon peuple. Je suis venu sur la terre pour les pécheurs.

Je suis venu pour qu’ils soient guéris et aidés. Laissez la force de l’Esprit vous envahir pour que vous puissiez par mon Cœur être transformé. Mais changez votre vie. Votre vie doit être claire. Elle doit être dans la clairvoyance et vous devez demander au Saint Esprit de vous éclairer et de vous montrer votre âme où elle a été blessée par l’ennemi : l’homicide assassin depuis les temps qui continuent à se moquer de Dieu. Vous devez avancer en eaux profondes, être sincère avec vous-mêmes et demandez au Père de vous montrer vos confusions et de vous montrer la vérité, celle de Jésus-Christ. Je suis l’Alpha et l’Oméga, celui qui est, qui était, et qui vient. Très bientôt nous allons descendre, parce que la justice va venir. Nous ne pouvons pas laisser ces peuples qui viennent donner des voies qui tuent. Des voies qui sans arrêt se moquent de Dieu. Je viens bientôt. Avec mon Père pour ordonner ma maison. La France est le pays choisi, mais vous devez vous unir Français, parce que vous avez beaucoup péché. Et vous n’avez pas entendu, ni écouté. Demandez pardon. Repentez-vous. Repentez-vous. Repentez-vous. Ma Mère vous l’a demandé, à tous les endroits où elle est passée regardez Lourdes, la Salette, Paris. Regardez, et comprenez. Et aimez-vous, comme je vous ai aimé.
-« Amen »

Association «Laisse toi aimer»

La Vierge Marie : Priez Puissance Divine d’Amour, recueil de prières au Saint Esprit

Donné par la Vierge Marie par la bouche de Danièle le 22 aout 2017

Notre Maman nous invite à prier le Saint Esprit et à faire le recueil de prière au Saint Esprit « Puissance Divine d’Amour »

Pour le télécharger Puissance Divine d’Amour- Prières au Saint Esprit

Ce recueil est d’origine italienne. Votre don contribuera a construire un temple dédié au Saint Esprit.
https://www.spiritosanto.org/lavori/cantiere.html

https://www.spiritosanto.org/info/italiano/offerte.html

Il est plus facile de payer par Paypal

Le 29/03/2017
Bonjour Danièle et Christophe,
je suis père Basito, le responsable de la communauté religieuse « Disciples et Apôtres du Saint Esprit ». Nous vous remercions pour votre don et pour votre apostolat ; quand le Saint Esprit est connu davantage, glorifié et invoqué, les gens expérimentent la guérison intérieure, la joie et la paix, ainsi qu’un nouveau élan pour amener tout le monde au Sacré Cœur de Jésus qui nous aime d’un amour infini.

La joie du Seigneur est notre force.

Père Basito

Association «Laisse toi aimer»

 

Lois de vie, lois de mort. Guérir de l’avortement. Témoignage de la restauration de Danièle. « Vous seriez mortes, moi Je vous ferai revivre »

Donné par le Père, par la bouche de Danièle en 2008 et communiqué à Christophe le 25 février 2010.

(Danièle à Christophe:) Ce texte est un texte que Jésus m’a donné en 2008. Comme il m’était adressé, je te le lis aujourd’hui Christophe.

Ma fille bien aimée, écoute-moi je t’en prie, trop rares sont ceux qui m’écoutent. Chacun veut penser, agir, comme il croit et comme il veut. Et c’est pour cela que le monde va à sa ruine. Et c’est pour cela qu’ils t’ont jetée.

Il y a mes lois, mais qui les observe ? Il y a mes conseils, mais qui les accepte ? Pour que la liberté soit, on se dispense d’observer la loi. La loi est la sauvegarde de l’ordre, de celui qui l’observe qui est libre. Malheur s’il n’y avait pas les lois qui règlent l’univers. Ce serait le chaos. Malheur à l’homme s’il n’était pas conduit par les lois naturelles, précises que Dieu a créées. Mais ce qui est bon pour le monde et pour l’individu sur le plan matériel l’est aussi sur le plan spirituel.

Il y a des lois formelles qui règlent l’âme dès le moment où elle vient animer le corps jusqu’au moment où, provisoirement, elle l’abandonne, pour le reprendre en vue de la vie éternelle. Les lois physiques et naturelles qui règlent l’univers conservent l’ordre. Celles qui règlent la nature humaine sont destinées à conserver et à faire accroître la vie humaine. Les lois (qui se) règlent la vie éternelle.

Si tout le monde observait la loi, l’homme jouirait d’un grand bonheur et d’une grande joie. Examine-toi fréquemment dans ce sens. Demande-toi si tu observes mes lois, les lois de Dieu. La désobéissance à la loi produit le péché qui fait de l’homme son esclave.

Vois-tu Danièle ? C’est pour cela que je te parle, et que je te donne ce que j’ai à te donner.

L’obéissance à la loi conduit à la perfection et rend l’âme libre et très chère à Dieu. Rappelle-toi que, moi-même, n’ai-je dû pas être obéissant aux lois de mon enfance, tout en étant dispensé de ces lois ? Puisque j’étais Dieu. Fais de même toi aussi. Que la loi soit la règle de ta vie.

Ne vous faites pas les défenseurs du faux amour ; et sachez discerner, dans ce que vous nommez amour pour les autres, ce qui va dans le sens du bien-être ou ce qui va dans le sens du véritable amour. Les personnes qui vivent chaque jour dans le péché ne sont pas pour autant méchantes envers leur prochain ; au contraire, elles tentent de les séduire par des idées nobles et belles en apparence, des idées de liberté, de défense des opprimés, de soutien aux minorités, de quelques ordres qu’elles soient.

Mais moi, votre Dieu, aujourd’hui je vous dis ceci : « La loi de Dieu est une loi d’amour. Elle vous a été donnée pour que vous connaissiez votre péché. »

Je viens au secours de ce que Danièle a reçu et qui était personnel pour elle. Mais j’ai appris avec cette enfant à me faire connaître, à vivre en elle, et elle connaît toutes les façons dont je me pose. Je lui ai tout donné, je lui ai appris, et elle s’est laissée aller. Les heures d’adoration qu’elle a faites devant moi ont permis que je puisse entrer dan son corps. Les larmes qu’elle a versées, depuis toute petite, avec ma Maman et avec moi, ont fait qu’on a entendu son cri. Je viens toujours pour les malheureux, je viens toujours. Tous les silences qu’elle gardait vis-à-vis des autres, parce qu’elle avait reçu de sa mère qu’elle ne devait pas porter scandale ou elle aurait eu affaire à elle. Et la peur qui l’opprimait.

Il m’a fallu guérir tout cela. Il m’a fallu vraiment la soigner. Il a fallu vraiment la mettre sur mon coeur, en la déposant dans le coeur de ma Mère. C’est dans le coeur de ma Mère que, tout doucement, elle a commencé à naître de nouveau. Lorsque je suis venu vers elle et que je me suis agenouillé devant elle j’ai fait craqué sa vieille peau. Tout ce qui était vieux, tout ce que Satan lui avait déversé, toute cette haine qu’il lui avait donnée, suite au pacte qu’on lui avait fait puisqu’on l’avait consacrée, moi j’ai tout restauré. Je suis Dieu.

Je suis celui qui est, qui était et qui vient. Et j’ai montré ma puissance. Et elle est la parole de vie que je donne. Même si vous étiez morts, moi, je vous ferai vivre. Et je l’ai fait renaître. Oui, je l’ai fait renaître. Et ce chant où elle chantait qu’elle renaissait en moi, toute heureuse, parce que c’est vrai que je l’ai fait renaître. Et tout l’amour que je déversais dans son cœur, pour qu’elle puisse faire ses pardons, ont donné ma joie parce que j’avais vraiment un petit balai qui allait au placard quand il fallait à ceux qui me l’ont jetée.

Comme il me l’ont haïe ! Comme il m’en ont fait, comme elle disait, une vieille chaussette ! Mais moi, j’ai tout restauré et j’ai tout remis à neuf.

Je n’ai pas oublié ses larmes, pendant des jours et des jours où elle a pleuré quand elle a perdu son innocence. C’est une petite fille, une toute petite fille blessée. Vous croyez que je ne suis pas blessé quand je vois tous ces petits enfants, tous ces bébés dans le ventre de la mère, en train de chercher à vivre, à se sauver, et que l’on tue, et qu’on revient tuer ? Et qu’ont me décapite, et qu’on me met en charpie par ces avortements.

Oh mes enfants, priez, priez pour que Satan ne règne plus dans ce monde, dans cette religion de crime, dans cette religion de crime où vraiment on fait des lois qui assassinent, toutes ces lois qui assassinent. Je vous en prie mes enfants ne répondez pas à des lois d’hommes.

Tournez-vous vers l’amour et tournez-vous vers la vérité. Ne perdez pas votre âme, ne perdez pas votre âme. Agenouillez-vous devant Dieu. Demandez pardon, et revenez à la maison. Sauvez vos enfants, vous les avez tués, mamans. Mais demandez à Dieu de recommencer cette naissance. Faites-la spirituellement, et ramenez vos enfants à Marie.

Donnez-leur un nom. Donnez-leur le nom que vous auriez choisi. Et demandez à Jean-Baptiste de baptiser ces enfants. Et rendez grâce à la grâce. Et faites-les vivre, faites-les vivre du haut du Ciel. Ils vous donneront cet amour que vous n’avez pas pu leur donner et tout s’établira dans la grâce. Et la disgrâce, et les souffrances que l’assassin, l’accusateur qui viendrait vous accuser au moment du départ seront brisées. Il repartira avec sa honte. Je l’humilierai à la fin des temps. Il sera humilié.

Offrez mes plaies, offrez mon sang, offrez tout cela au Père. Et n’ayez pas peur, que l’on fasse n’importe quoi l’Église est vainqueur, j’ai vaincu Satan. Il est fichu. Il ne s’en sortira jamais.

Alors, allez-y, tournez-vous, revenez, ne vous laissez pas tuer par cet homicide assassin. Ne vous laissez pas tuer et revenez à la maison. Je vous appelle, enfants, à ce que vous écoutiez votre Mère. Je vous appelle, revenez. C’est moi votre Père qui est venu vous dire cela. Alors revenez. Mais faites ce qui est à faire. Faites ce que l’on vous demande, pour l’amour de Jésus et de Marie. Et allez en paix.

Chez Dieu il y a l’ordre. Et l’ordre doit régner selon son ordre, et selon sa volonté. Et c’est ce que je vous demande. Moi, votre Dieu, qui vient vous le demander comme Jésus a demandé à genoux à Danièle. C’est moi votre Père qui vient vous sauver.

Ah, la crédulité ! Vous pouvez choisir ce démon d’incrédulité ! Et de penser qu’elle ne reçoit pas de Dieu ! Ou ça n’est pas vendable ! Oui, vous pouvez penser tout ça.

Mais simplement, on fait pas du profit avec Dieu, tout est gratuit, et elle n’en a jamais fait. Alors voilà, maintenant, faites comme vous voulez, et vous verrez que Dieu règne quand il a choisi une âme.

Regardez Moïse, il a reçu sa fessée quand il a dû la recevoir, et il a reçu ses grâces quand il devait les recevoir aussi, car je suis un Dieu-Pardon, mais je suis un Dieu juste.

A chacun, vous recevrez votre part de pain. Ce que vous avez semé, vous le recevrez. C’est bien écrit dans les Évangiles et dans l’ancien testament. Alors cherchez à lire, à comprendre, à discerner, et si vous ne comprenez pas, l’Esprit Saint est là pour vous l’enseigner. Alors demandez et ne vous égarez pas dans des mensonges car le menteur est toujours là pour vous tromper. Et ne vous laissez pas marcher sur la tête par le démon qui ne pense qu’à rentrer dans votre esprit.

Laissez-vous aimer. Laissez-vous bercer par la consolation d’un Père, qui est Père et Mère à la fois, et que vous consolez quand vous venez. Accueillez la fête, accueillez l’alliance. Revenez mes petits. Qu’on fasse la fête dans le Ciel et qu’on se réjouisse et qu’on tue le veau gras.

Je ne veux pas la mort de mes enfants. Je vous ai donné Jésus pour toute la restauration de vos torts. Priez. Ne vous laissez pas tuer, et revenez. Et si vous êtes plongés dans un shéol, moi, je vous relève si vous me dites : « Papa, je reviens à la maison. » je vous relève, je vous soigne, je vous panse, je vous fortifie, en jésus je vous guéris.

Allez, soyez dans la joie de Dieu. Soyez dans la paix. Ne vous laissez pas envahir par ces barbares. Laissez-vous aimer. Allez en paix. Je vous aime !

La loi de mes commandements, c’est votre sauvegarde !

Donné par le Seigneur à Danièle, le 4 mai 2010

Dieu dit pour tous : « Ne fais pas aux autres, ce que tu ne voudrais pas que l’on te fasse !»
Oui ma fille, trop rares sont ceux qui m’écoutent. Chacun veut penser, agir, comme il croit et comme il veut. Et c’est pour cela que le monde va à sa ruine.
Oui, il y a mes lois, mais qui les observe ? Il y a mes conseils, mais qui les écoutent ?
Chacun veut penser, agir, comme il croit et comme il veut !
Et c’est pour cela que le monde va à sa ruine !
Au nom de la liberté, on se dispense d’observer la loi.
La loi de mes commandements, c’est votre sauvegarde !.
L’Esprit Consolateur lors du retour de mon Fils au ciel que vous fêterez très bientôt en Eglise, vous donne ces enseignements qui sont aussi bien pour vous agir, comme les apôtres.
Invitez votre Mère avec ses archanges pour qu’elle vous prépare un cénacle et que son Epoux par son cœur Immaculé, puisse passer et se donner.
Pour que la juste lumière de l’Esprit de Vérité vous montre que la loi est la sauvegarde de l’ordre et que celui qui l’observe est libre.
Prémunissez-vous en Jésus.
Malheur à vous s’il n’y avait pas les lois qui sont là pour régler l’univers.
Cela serait le chaos ! Et votre Mère vous a demandé l’écoute à ses demandes. Qu’en sera-t-il de vous, si vous n’accueillez ses demandes ? Malheur à l’homme s’il n’était pas conduit par les lois naturelles précises.
Mais ce qui est ordonné pour la création et qui est bien pour le monde, l’est pour l’individu. Que ce soit sur le plan matériel, cela l’est aussi sur le plan spirituel. Et ceux qui conduisent pour détruire vous enchainent à la mort.
Oui, il y a les lois formelles qui règlent l’âme dès le moment où elle veut animer le corps, jusqu’au moment où provisoirement, elle l’abandonne pour le reprendre en vue de la vie éternelle.
Si tout le monde écoutait la Vierge Immaculée, qui déjà à Fatima, vous a donné le médicament pour que le Satan ne vous déboute pas. Ecoutez ! Que votre langue cesse de juger. Saint Jacques au chapitre 3. Ne te laisse pas détruire par ce petit écho qui se déverse en critiques, qui sont souvent les mouvements de votre cœur qui sans cesse se rebelle. Alors renoncez à vos jugements et à vos critiques. Soumettez-vous à la pénitence, comme vous le demande votre Maman.
Adorez le tabernacle où Jésus est là. Puis laissez-le toucher en toi,
le cœur en toi blessé -Enfant de Dieu- et je renouvellerai ton cœur.

Jésus : Voilà pourquoi chrétiens, je vous demande d’être à l’écoute de vos prophètes.

Donné par Jésus par la bouche de Danièle le 7 juillet 2017

Chrétiens, je voudrais vous parler. Lorsque vous êtes baptisés. Que ce soit choisi par vos parents, c’est parce qu’ils ont décidé qu’ils allaient vous donner une éducation. Ils voulaient leur donner leur vie, leur foi, leur amour de Dieu qui vous donne la grâce du baptême, pour que vous mouriez avec moi. Mourez au péché. Mourez au diable. Lui qui, depuis les temps a fait tomber Adam et Eve dans la léthargie du coma. Vous devez comprendre mes enfants que le péché vous a détruit. Et que le péché vous a donné vraiment la mort et vous le sentez dans votre âme et dans votre corps. À peine vous avez péché, à peine vous êtes désordonné et vous souffrez. Tant que vous ne connaissez pas la solution du problème, vous êtes malheureux mes enfants. Et vous devez chercher la vérité, et vous devez vous laisser conduire par l’amour et par la miséricorde. Le Père descend avec moi sur la Terre et rencontre des prophètes. Et lorsqu’il rencontre des prophètes, c’est pour leur donner la Vie, c’est pour leur donner l’Esprit, pour vous la donner. Et lorsqu’il vous donne des frères qui ont la connaissance, qui ont la connaissance de la Vérité que je leur donne, parce qu’ils ont accepté de s’abandonner à mon cœur, et bien, je viens en eux, je m’abaisse. Je viens vivre avec leur cœur. Parce que leur cœur se donne, leur être se donne. Et l’abandon total à toute acceptation de vie est là. Et par eux, je peux représenter la Vie du Père, ou parler selon le Père. Voilà pourquoi je vous demande, chrétiens d’être à l’écoute de vos prophètes. Et non de les jeter ou de blasphémer, les traitant de Belzebuth, comme j’ai été traité dans la parole de Dieu, ou tout à fait à l’opposé. Et jamais vous n’avez de la repentance. Vous êtes tellement orgueilleux que vous repentir, c’est trop. Et vous ne regrettez jamais le mal que vous avez fait ou bien chaque fois que vous vous êtes opposés à moi. Aujourd’hui je vais dire à ceci. Nous avons décidé que nous allons descendre sur la Terre, à l’heure du Père. La patience du Père pour sauver les âmes est grande, et le Père cherche à sauver. Et il demande aux chrétiens de se convertir à l’Esprit Saint et de connaître l’Esprit Saint pour que l’Esprit Saint puisse travailler en vous pour qu’il puisse être votre sauveur. Et qu’il puisse redonner la force et la puissance du combat spirituel. Parce que lorsque vous êtes abandonnés à la grâce et bien vous recevez la Vie de Dieu en vous : le goutte-à-goutte comme dans un hôpital quand vous recevez le goutte-à-goutte pour être sauvés. C’est la même chose lorsque vous recevez le mystère eucharistique. Je viens en vous pour vivre en vous, pour vous « devrier » de tout ce qui n’est pas de Dieu. Alors bien sûr je veux mettre en route des choses. À voir votre ignominie, parce que vous êtes ignobles parfois avec mon Père et je dois vous le dire, lorsque vous répondez, lorsque vous êtes impur et lorsque vous êtes en train de servir le démon dans ses cochonneries. Et bien mes enfants je vais vous dire ce que vous allez voir ce que vous allez prendre. Vous riez. Vous rigolez. Vous vous moquez. Vous vous prenez pour Dieu. Mais vous n’êtes que des dieux minables. Vous n’êtes que des dieux qui, quand vous verrez la Trinité devant vous, vous allez voir la peur que vous allez avoir. Vous allez trembler et vous allez voir quand Il va vous montrer votre ignominie, quand vous allez voir dans mes yeux tout le mal que vous avez fait. Mes enfants repentez-vous. Demander à l’Esprit Saint de nous donner votre péché. Repentez-vous et cherchez à arrêter votre complaisance avec l’ennemi. Lorsque vous vous voulez que ce que vous voulez pour votre égoïsme et bien, c’est vous que vous servez. Ce n’est pas le Père Eternel que vous servez. C’est vous et vous le savez, parce que je vous ai donné une conscience. Et la conscience est là pour vous éveiller. Voilà. Cherchez l’humilité. Demandez à la Vierge Marie qu’elle vous conduise à l’humilité. Elle est votre mère et cessez de la blasphémer. Cessez de dire qu’elle a eu d’autres enfants. Ma mère n’a eu que moi : Engendré, Non pas créé, de même nature que le Père et par Elle tout a été fait. Dieu a choisi Marie pour vraiment faire d’elle la Mère de Dieu. Voilà ce que j’avais à vous dire. Je suis obligé de revenir vous catéchiser par une petite âme qui vient vous le dire. Et avancez, avancez en eau profonde.

Quant à vous mes prêtres si vous faîtes comme votre saint patron et bien vous recevrez ce que votre saint patron a reçu. Et vous recevrez aussi le dérangement qu’il recevait. Vous ne pouvez pas être plus grands que vos maîtres. Vous ne pouvez pas être plus grands. Mais si vous vous armez de l’Esprit de Vérité et de l’Esprit de Charité vous recevrez la vérité du Père, du Fils, et de l’Esprit. Voilà ce que j’ai à vous dire. Maintenant c’est votre choix.
Alors vous êtes tous heureux, hein ? Vous partez en vacances. Le soleil brille et on courre. Et on met les pieds dans la mer. Ou on va à la montagne, il fait chaud. Et on va au frais. Mais il y a des gens qui meurent. Il y a des gens qui ont faim. Il y a des personnes qui ont presque rien. Et ça au lieu de vous serrer les coudes et de faire pour organiser la vie selon le plan d’amour que Dieu a pour vous, en le demandant. Et bien vous restez dans la constance de votre égoïsme. Et vous restez, et vous vous perdez. Et voilà ce que j’avais à vous dire. Lisez la parole de Dieu. Lisez les Évangiles. Lisez-les. Et nourrissez-vous des Évangiles. Manger, manger les écritures. Ruminer les écritures. Regarder les vaches lorsqu’elles ruminent l’herbe et qu’elles mâchent. Elles mâchent bien. Eh bien mâchez les écritures. Mâchez-les. Lisez. Lisez. Lisez et vous allez pouvoir recevoir la vie en vous qui va pouvoir pénétrer dans votre corps et dans votre âme et qui va faire de vous des instruments de paix, de charité, d’amour. Voilà ce que j’avais à vous dire. Maintenant, mes enfants, je vous souhaite de chercher Dieu de tout votre cœur, de tout votre être, de toute votre âme et de ne pas vouloir être ce que vous n’êtes pas. Vous êtes que des créatures créées. Et vous devez vous laisser purifier, pour pouvoir passer devant le Père nettoyé de tout ce que Satan vous a donné. Dans les Évangiles prenez un crayon et faites un trait dans l’endroit où je parle de l’ennemi. Faites un trait. Et là vous verrez. Allez. Faites des recherches. Chercher et puis après vous trouverez. Et vous trouverez la vie, la paix, l’amour. Et la joie. Restez dans les endroits où dans les milieux où l’amour règne. Cherchez-là et cherchez en famille toujours la paix. Ne cherchez pas les querelles. Ne blessez pas vos frères. Aidez-vous, et lorsqu’il y a un charisme qui naît. Et bien, entourez-le d’amour mais pas de rejet. Voilà. Parce que les rejets que vous faites, c’est à moi que vous les faites. Mais mon Père a créé le monde, dans les jours de la création. Tout est ordonné. Et ma Mère et moi, nous allons amener ce peuple, à la volonté. On détruira ce qui n’est pas de Dieu. On ne laisse pas la racine mauvaise. Alors choisissez la Vie. Choisissez l’Esprit. Choisissez la vérité. Et détachez-vous de Satan, de ses œuvres et de sa mort. C’est votre assassin. Il ne pense et ne convoite qu’à vous faire souffrir. Et moi je veux vous aimer. Je veux vous donner la vie en abondance. Et je veux vous donner l’Esprit pour que vous viviez l’amour, la joie, la paix. C’est dans l’amour que je suis descendu sur la Terre. Pour vous donner, vous fleurir la vie. Alors maintenant à vous d’y réfléchir. Alors passez de bonnes vacances dans la réflexion de l’Évangile et avancez allègrement dans la miséricorde et dans la Paix. Placez mon Sang sur vous, mes plaies sur vous. Demandez au Père de vous prémunir. Et faire le, parce que je vous assure que vous n’y arriverez pas. C’est ce que j’avais à vous dire. Allez en paix, Je vous aime. Je suis l’Alpha et l’Oméga. Celui qui est, qui était, et qui vient. Et je viens.
Association «Laisse toi aimer»

 

Le Père Céleste : Rayonnez enfants et ne craignez pas. Gardez votre foi intacte et l’amour intact. Je viens à vous bientôt

Donné par Jésus par la bouche de Danièle le 28 juin 2017
Dans le cadre des lectures de la 12 iem semaine du temps ordinaire

Nous lisons le livre de la Genèse à partir du chap. 12, les promesses de Dieu faites à Abraham.

 

Vous savez mes enfants dans la parole vous avez les Proverbes. Méditez les Proverbe 1 au chapitre 5, pensez-y.
Ce monde est cruel, la méchanceté règne.
Le pouvoir de l’homme veut vraiment se montrer supérieur à la gloire de Dieu. Mais lorsque j’ai créé la création. Lorsque j’ai commencé à faire le ciel, la Terre, la mer, les étoiles, le firmament. Lorsque j’ai fait mes promesses à Abraham. Au début il ne s’appelait pas Abraham. C’est moi qui l’ai appelé Abraham. C’est parce qu’il s’est engagé avec moi, en vérité. Et ceux qui s’engagent avec moi en vérité non rien à craindre.
Je suis Père et Mère à la fois. Et Jésus est leur berger. Sa vie a été donnée jusqu’à la dernière minute. Il s’est offert. Il a donné, gratuitement, gracieusement par amour pour me contempler, pour me consoler et moi lorsque j’ai fait la Terre et lorsque j’ai fait l’homme, je l’ai fait en contemplant en Esprit et Vérité celui que j’allais créer pour la gloire de mon Nom. Malgré les rébarbatères, malgré ceux qui râlent, malgré ceux qui rejettent et qui critiquent, et qui sont toujours en train de vomir leur méchanceté et leur cruauté. Ils sont vaincus. Mon fils a gagné la victoire.
Et moi, lorsque mon fils a gagné la victoire et que je suis remonté au ciel, parce que J’étais en lui parce qu’il ne pouvait pas tout subir sans qu’il ne le subisse sans moi. Je ne pouvais pas laisser mon fils seul. Il fallait que je l’accompagne, et jusqu’au bout je l’ai accompagné, et lorsque je suis remonté au ciel, il a dit pourquoi m’as-tu abandonné ? Et lorsqu’il dit à Philippe « Je suis dans le Père et le Père est en moi »
Mais comprenez les écritures mes enfants. Comprenez-les. Et demandez le consolateur et demandez ce dont vous avez besoin. Pour pouvoir être nourri, pour pouvoir être aimé et pour pouvoir servir l’amour, la paix. N’ayez pas peur ! N’ayez pas peur ! Avancez ! Ne craignez pas. Priez calmement, calmement, calmement. Laissez la paix entrer dans votre cœur et en priant comme je vous le demande et en faisant les prières que je vous demande, journellement et bien vous verrai ma gloire !
C’est vrai que je veux fortifier mon peuple. Je veux guérir mon peuple mais il faut vous préparer à annoncer la bonne nouvelle. La bonne nouvelle, c’est que je suis l’Eternel : l’Eternel, Yahvé, Abba comme vous le dites. Mais je Suis, Je Suis, je Suis. Je Suis et je viens très, très, très bientôt. Je ne laisserai pas mes enfants dans la détresse.
Non je ferais vraiment tout ce qu’il faut pour que les enfants puissent vraiment voir ma gloire. N’ayez pas peur.
Il s’imagine qu’il va gagner. Il croit qu’il est vainqueur et qu’il va pouvoir ravager, détruire comme il l’a fait au temps de la révolution. Il croit qu’il va continuer à tuer. Oui. Mais la vie elle n’est pas ici. La vie, elle est là-haut. Marie vous l’a bien dit : Votre mère, comme Jésus vous l’a donnée. Marie, son nom est si doux. Marie ma toute belle, votre mère. Elle est faite dans un éclat, d’une beauté, d’un rayonnement, mes enfants. Lorsque vous la verrez dans le Ciel, vous la verrez dans sa splendeur, son rayonnement d’amour. Et n’ayez pas peur, tout va être fait par elle. Elle a reçu tous pour que tout puisse être établi. Elle va écraser avec son petit pied tout ce qui doit être écrasé et n’ayez pas peur, elle fera ma volonté comme elle l’a toujours faite. Et tout sera fait comme je le veux. Moi le Dieu d’Israël, le Dieu d’Abraham et le Dieu de Jacob. Tout est établi, tout est parfait, tout est beau. Et la beauté divine : elle rayonne. Mais elle rayonne d’un amour. Mais d’un amour pour vous mes enfants. Vous ne le réalisez pas. Si vous connaissiez cet amour. Mais cherchez-le. Cherchez-le pour le rencontrer pleinement. Et laissez-vous aimer. Laissez-vous servir. Laissez établir le rayonnement de ma tendresse en vous, en Esprit et en Vérité. Et ne craignez pas.
La puissance divine, elle est là et elle ne vous trahira jamais. À ceux qui sont en moi, ils n’ont rien à craindre. Quoi qu’il leur arrive ici. Votre mère vous a bien dit qu’ici n’était pas le bonheur. Le bonheur est là-haut. Mais soyez serviteurs et soyez petits soldats de Marie. Et ne craignez pas. La vie est là. L’amour est là. Et la source de la beauté divine est en vous. Rayonnez. Rayonnez enfants. Rayonnez et ne craignez pas. Gardez votre foi intacte et l’amour intact. Je viens à vous bientôt, bientôt pour faire l’œuvre de mes mains. Pour faire l’œuvre de mon cœur. Pour faire l’œuvre de ma miséricorde. Je vous aime, mes petits je vous aime. Allez en paix.
Association «Laisse toi aimer»

Jésus Je-vous-regarde chacun de vous ; mois du Sacré-Coeur ; je ne peux pas vous laisser avec le démon sur le dos ; Témoignage de Danièle la fin de vie du Père-Ratier

Donné par Jésus par la bouche de Danièle et témoignage de la fin de vie du Père Rathier  03 juin 2017

Je vous regarde chacun de vous et je vous regarde avec tout mon amour. Vous êtes les choisis de mon Père vous êtes les enfants pour qui j’ai donné ma Vie et pour qui j’ai remis l’Esprit au Père pour que vous puissiez ressusciter et vivre.  La grâce de mon cœur est là pour vous . Vous êtes dans le mois du Sacré-Cœur mes enfants. Je n’ai pas pris beaucoup de monde cette fois-ci, parce que j’ai un plan pour chacun et vous devez vous laisser fleurir.  vous devez vous laisser guérir ; lorsqu’on a été impur, l’impureté part avec ma pureté. Olivier je te regarde et je t’aime et je veux que tu ne te culpabilises plus J’ai payé ta dette; Laisse-moi t’aimer laisse moi te servir et laisse moi te purifier laisse faire l’amour, ne laisse pas ton ennemi te tuer, Je t’aime, reviens à la maison. reste en paix écoute ton père spirituel et fais confiance suis le bien et fais confiance et tu peux revenir ici guérir je te guérirai et je te libérerai totalement fais confiance. A chacun de vous je vous dis ceci, Soyez UN …. comme mes apôtres était UN…  aidez-vous les uns les autres dans tous les sens, une communauté pour avancer, évangéliser ne peux pas le faire sans rien tout doit se faire dans la grâce méditer bien Saint-Paul… Vous verrez qu’en méditant Saint-Paul et bien l’église donnait à Saint-Paul. et puis faites ce qu’il a fait, vous devez faire dans vos cœur ce que Dieu veut… et la grâce sera là parmi vous, n’ayez pas peur.

lorsque je vous amène dans un groupe de prière c’est pas une fois …vous devez continuer à venir, c’est comme cela que l’on guérit ;

Marlène, cela fait des années qu’elle est avec Daniele, elle l’a rencontré à Arras déjà, et ça fait des années qu’elle est là et elle a toujours été fidèle elle a pas été libérée tout de suite …

Elle a été libérée des années après, parce qu’elle avait été dans l’erreur, le satan veut vous mettre dans l’erreur et il vous trompe… et puis il y a vos faiblesses et je viens pour vos faiblesses et je viens vous guérir pour vos faiblesses.

Mon peuple je le rassemble maintenant  parce que Satan va se déchaîner il est en fin de vie je vais le détruire ‘Amen’ (vient de l’assemblée) je vais le mettre dans… Je vais le faire refaire enfermé par QUI EST COMME DIEU je vais le renvoyer aux enfers et je vais venir moi le Seigneur vous enseigner, et pour l’instant vous avez encore mes prophètes vous devez honorer mes prophètes les défendre et ne pas les laisser insulter parce qu’on veut toujours les tuer et on les critiquera tout le temps et on dira toujours du mal d’eux et si vous laissez le mal se répandre vous répondrez du mal que vous  avez laissé se répandre parce que vous n’avez pas répondu …

Marthe vous a dit dans ses grâces que la France allait payer… oui je ne peux pas vous laisser avec le démon sur le dos je donc je vais être obligé de vous purifier… Pour vous purifier faut que je vous sauve du démon  et vous devez voir au fond de votre âme où il vous a envahi où il vous a dominé et ce que je dois nettoyer. Si vous regardez bien ma passion et que vous voyez bien quand j’étais au jardin des Oliviers,… déjà au jardin des Oliviers il me montrait les âmes qui allait se perdre et les âmes qui allait se perdre m’a fait demander à mon père … Je n’ai pas demandé pour ma passion je devais faire ma passion et je devais souffrir et j’avais averti mes apôtres que je devais souffrir  c’est finalement que Pierre m’avait dit : cela n’arrivera pas et je lui ai dit : arrière satan car c’était satan qui parlait dans la bouche de pierre ; bien sûr Pierre m’aimait, et Pierre avait la sensiblerie il ne voulait pas que son maître s’en aille  mais pour des choses de la terre moi je ne suis pas venu pour la terre je suis venue pour que vous alliez au paradis et je suis venu pour que vous soyez purifier j’ai dû descendre de mon ciel pour racheter votre péché lorsque vous forniquer avec mon ennemi et que vous allez dans l’impureté comment voulez-vous que cela se fasse et bien j’ai payé par ma flagellation j’ai payer la dette par ma flagellation et le sang qui a coulé de ma flagellation et bien vous devez l’offrir au Père, au jardin des Oliviers quand j’ai vu les âmes qui se perdaient j’en ai eu tellement mal tellement souffert que j’en ai fait une hémorragie interne et l’hémorragie le sang à passer par mes pores mais offrez cela au Père offrez cela au Père c’est ça le rachat de votre péchés. Les âmes qui se perdent vous offrez ma sueur de sang au Père…

Mon couronnement d’épines …le ridicule… on m’a ridiculisé alors quand vous on vous ridiculise soyez heureux dansez de joie ne soyez pas touché dans votre amour-propre… Puisque l’amour-propre c’est du diable et se réjouir parce que vous vivez un peu de ma passion par une humiliation c’est de Dieu alors mes petits-enfants offrez tout cela au Père comprenez un peu la situation comprenez un peu lorsqu’on a voulu voter des lois qui ont tué les enfants dans le ventre de la mère Et qu’on a cherché à faire des bébés éprouvette, qui sait qu’on voulait implanter qu’est-ce qu’on voulait faire sur terre et bien on voulait être Dieu ils voulaient être des dieux mais qui est Dieu qui est comme dieu comme a dit Saint-Paul qui est comme Dieu …Saint-Paul regardez bien ses écritures et regardez bien Saint-Michel quand il descend et qu’il prend sa flèche et qu’il descend dans les enfermements  le satan Il le jette sur terre dans les profondeurs de la terre.  Il a chassé Satan, il a chassé son déluge qu’il commençait à faire au ciel, il a tué des anges qui sont partis avec lui qu’ils l’ont écouté alors à droite vous avez l’ange gardien et à gauche vous avez l’ange déchu alors la tentation  vous l’entendez la tentation même dans la tête mais l’ange gardien parle dans le cœur n’écoutez pas la tentation  rejeter là mettez là dans ma croix aller dehors à la croix… et vous guérirez et la tentation elle peut revenir vous savez dans la journée au début parfois elle revenait au moins 1000 fois je les chassai…

 

Jésus : Écoutez ce que Marie vous enseigne à Medjugorje – Demandez de faire les œuvres du Père comme le Père le veut et l’Esprit le fera et allez confesser vos péchés.

Donné par Jésus par la bouche de Danièle le 27 mai 2017

Petits-enfants. Petits-enfants que j’aime. J’ai vous ai donné ma vie. Je vous ai donné l’Esprit. Je vous ai tout donné en vous donnant ma mort, pour que vous mourriez au péché, pour que vous puissiez y renoncer et pour que vous puissiez par moi, par ma passion, par la passion de ma Mère qui m’a accompagnée et par la passion de mon fidèle serviteur Jean qui a fait l’Eglise et qui a été les fondements à qui j’ai confié votre, notre Mère. Alors mes enfants, laissez-vous aimer. Laisser la grâce. Priez, Priez, Priez. Ecoutez ce qu’il vous dit. Ecoutez ce qu’elle vous enseigne à Medjugorje. Ne vous laissez pas influencer par les langues de vipères. Ne vous laissez pas influencer par la méchanceté. Lorsque vous ressentez que l’ennemi vous resserre et vous enferme. Renoncez à cet enfermement et avancez en eau profonde et priez l’Esprit consolateur et demandez au nom du Père. Demandez de faire les œuvres du Père comme le Père le veut et l’Esprit le fera. Il est votre consolateur. Il est celui que je vous ai donné à la Pentecôte. N’ayez pas peur. N’ayez pas peur. Evêque si vous avez à vous repentir parce que vous avez fait des choses qui ne sont pas de Dieu. Repentez-vous et revenez. Revenez. Repentez-vous et revenez. Prêtres pour vous c’est la même chose. Et laïcs pour vous c’est pareil. Allez confesser vos péchés. Aller renoncer à ce qui vous assassine. Renoncez à la mort. Allez, je vous en prie, ne laissez pas Satan vous tuer et ne laissez pas les démons vous infligez. Ne laissez pas les démons vous déformer de la grâce de votre baptême et vous baptisés du monde entier, relevez-vous et priez et prenez les grâces de votre baptême et pensez France à Jean-Paul II qui vous a dit que vous avez oublié votre baptême. Alors je vous en prie, je vous demande moi le Christ de vous laisser transformer par l’Esprit et de laissez vos cœurs se former dans l’Amour, dans la grâce à mon Image. Allez, Je vous en prie, demander au Père. Faites pénitence et faites le jeûne. Faites le jeûne. Vous avez le jeûne de Daniel. Commencer par celui-là. Le jeûne aux fruits et aux légumes et remontez. Remontez la pente. Laissez-vous aimer. Laissez-vous fleurir. Avancez en eau profonde dans la grâce miséricordieuse du Père.
Je vous aime. Allez en paix. Je vous aime.
Souffle.
Soyez renouveler dans la Miséricorde et dans l’Amour. Avancez en eau profonde. N’ayez pas peur. N’ayez pas peur. AMEN

Association «Laisse toi aimer»