Jésus : Prière de Danièle – Éloge de la Croix

Prière de Danièle – Éloge de la Croix donné par Jésus à l’issue de l’enseignement du 14 février 2011

Divin enfant Jésus, ayez pitié des gens. Tout seul nous n’y arrivons pas.
Ayez pitié des âmes solitaires. Recueillez-les toutes. Prenez-les sous votre manteau, dans votre Cœur, afin que leur cœur endolori, leur âme en détresse trouvent un refuge près du plus aimant, du plus doux, du plus tendre, du seul et tout puissant ami.
Ô Seigneur, je sais qu’ils sont blottis contre Vous. Leur souffrance sera fondue, oubliée dans l’amour.
Je vous en supplie mon Dieu, donnez-nous vraiment des grâces.
Ô Jésus qui êtes tellement présent dans l’Eucharistie, je joins mon cœur au cœur adorable, immolé du perpétuel sacrifice sur les autels de Dieu et du monde.
Louant le Père et implorant la venue de votre règne, je vous fais l’oblation totale de mon corps et de mon âme. Daignez agréer cette humble offrande comme il vous plaira, pour la gloire de Dieu et pour le salut des âmes.
Sainte Mère du Ciel, ne permettez pas que je sois à jamais séparée de votre divin Fils et gardez-moi toujours comme votre propriété.
Ainsi soit-il. Amen.
Quand je suis descendue du Ciel sur la terre, je n’ai pas choisi les richesses du monde, les plaisirs du monde, mais j’ai considéré plus digne et plus méritoire de choisir les sœurs de la Croix, c’est-à-dire la pauvreté, l’ignominie et les souffrances de toute sorte.

Ô Croix, trône de la sagesse infinie, Toi, seul enseignement, la sainte vérité, Toi seule formera les héros de Dieu, les athlètes de la foi, les martyrs et les saints.
Cette croix que Tu recherches, Jésus, avec de si grands et si ardents désirs, Tu la regardes avec amour. Tu l’étreins, Tu l’embrasses avec un frisson de joie qui parcourt Ta très sainte Humanité. Puis, ne pouvant plus contenir l’amour que Tu éprouves pour les âmes, Toi, Jésus, Tu lui dis : « Ô croix bien-aimée, ardemment désirée, croix adorable, enfin, je t’embrasse. Tu étais l’objet de tous mes soupirs, de mon coeur, toi seule sauvera mes enfants.
L’objet du martyr de mon amour, le but de ma vie sur terre, tu es.
En toi je consacre tout mon être. Je mets tous mes enfants en toi. Tu seras leur vie, leur lumière, leur défenseur et leur force. Tu pourvoiras à tout et tu me les conduiras au Ciel, dans la gloire.
Ô croix, sainte croix, réalise mon ardent désir. Je brûle de donner la vie aux âmes. Ne tarde plus. J’attends avec anxiété de m’étendre sur toi pour ouvrir le Ciel à mes enfants, à tous mes enfants.
Ô croix, il est vrai que tu es mon supplice. Tu seras aussi ma victoire et mon triomphe le plus complet, et par toi, je donnerai en abondance à mes enfants un héritage, des victoires, des triomphes et des couronnes.
Ô croix de toute beauté, tu es mon trône. Et, tandis que je dois partir de cette terre, toi tu y resteras au contraire. Je te donne en dot toutes mes âmes. Garde-les, sauve-les, je te les confie. »

Jésus porte la croix. L’amour de Jésus pour la croix est sans mesure.
Au nom de toutes les générations passées, présentes et futures, avec la Vierge Marie, tous les anges et tous les saints, prosternez-vous devant Jésus et proclamez : « Nous vous adorons ô Christ et nous vous bénissons, parce que vous avez racheté le monde par la sainte croix.

Texte tapé par Jean-Luc de Bordeaux

Cette prière a été donné par Jésus par la bouche de Danièle à l’issue de l’enseignement du 14 Février 2011 :  » Marie : « Si les hommes ne se repentent pas le Père affligera un châtiment terrible à l’humanité entière, plus grave que le déluge. Repentez vous. Priez le rosaire » »