Prier avec amour le Notre Père et laisser son âme être restaurée

Jésus, nécessité de la prière et de réaliser la purification de son âme qui s’appelle « purification passive »

Donné par Jésus par la bouche de Danièle le 10 aout 2010

        Mes enfant, Voyez vous ce que j’ai à vous dire aujourd’hui, c’est qu’on vous demande de prier. Pourquoi vous demande-t-on de prier ? Tout simplement pour avoir une relation d’amour avec votre Papa, votre Maman, avec votre frère : votre Sauveur et le Saint Esprit consolateur pour que vous puissiez guérir. Ne me faites pas de prières hypocrites. Ne me faites pas des prières où, vite fait vous bâcler et vous faites vite la petite prière du soir. Pour vivre dans vos égoïsmes, vos rêves ou vos chimères. Et puis vous dormez mal et puis vous êtes agité. Et sans cesse vous êtes prie par un engrenage de mort.

Si vous commencez tout doucement par faire ce que ma Maman vous a demandé à Medjugorge, si vous n’êtes pas habitué à prier, à y réfléchir et puis calmement à faire le Notre Père comme vous avez envie de le faire. Mais un Notre Père rempli d’amour. Vous ne pouvez pas le faire au départ. Car au départ vous êtes enchainés, avec la mort.
Lorsqu’elle vous a dit à Medjugorge, que vous étiez mort.
Oui mes enfants, il vous faut vos cinq cailloux. Mais vous ne pouvez pas les avoir comme par miracle d’un seul coût. Alors que vous avez été sans cesse en dehors de la maison. Alors voilà. Écoutez-moi et comprenez-moi.
Que l’Amour est là pour vous donner la Vie. L’Amour est là pour vous donner l’Esprit. Mes enfants, faites un notre Père dans l’Amour. Commencez par dire : « Esprit de charité donnez moi de prier, de prier avec charité et amour pour le Père de Cieux. Changer mon cœur de pierre en cœur de chair. » Et vivez l’Amour. « Donnez-moi de vivre cet amour, cette relation d’amour pour mon Père » Pour que je puisse vous le donner. Pour que je puisse vous donner la grâce. Et puis tout doucement vous allez fleurir et vous allez en voir le bénéfice qui va se mettre en vous, dans votre sang, dans vos plaies. Où vous allez commencer à guérir de vos agitations, de vos peurs. De tout ce qui vous encombre. Bien sur vous tremblez parfois, parce que les bêtes qui sont en vous, savent qu’elles vont devoir quitter le temple saint dans lequel vous habitez. Mais vous avez choisi le mal. Et c’est vous qui devez le quitter, y renoncer. Et vous n’y renoncez pas suffisamment. Renoncez à vous-même mes enfants. Renoncez à la mort éternelle.
Renoncez à Satan, à ses œuvres et à ses pompes. Voilà ce que j’avais à vous dire.
Prière en langue.
Puis tournez vous vers la Mère. Et puis calmement comme l’ange lui a dit : « Je vous salue Marie pleine de grâce. » Demandez lui donc les grâces qu’elle a acquise parce que Dieu l’a choisie. Et elle le chante bien dans le « Magnificat ».Elle ne dit pas qu’elle en a eu les mérites.
Voilà, jamais elle n’a dit qu’elle en avait eu les mérites. Alors regardez la différence entre vous qui vous croyez supérieur à Dieu. Et l’humble servante du Seigneur. Devenez, femmes comme elle et vous hommes, demandez à Dieu d’être à ma ressemblance. Et tout doucement vos œuvres vont changer et vous allez commencer à aimer Dieu. A aimer ses œuvres et à servir dans l’humilité. Laissez-vous dépouiller de tout ce qui vous encombre. Des animaux qui sont là féroces en vous et qui vous détruisent et qui vous mordent. Et puis changez de vie. Et vous verrez la joie de Dieu en vous. Voilà mes petits ce que j’avais à vous donner. Et je vous aime. Allez en Paix.
Et n’oubliez pas, ceux qui se disent chrétien et qui disent : « Ah Oui. Dieu ont y croit, mais l’Eglise non !».
Eh, bien sachez qu’elle est votre médicament et qu’elle vous sort de la mort aux rats.
Et que le Prêtre que vous jugez parfois si sévèrement, lui vous donne l’absolution de vos péchés, c’est-à-dire le pardon. Et à celles qui disent que l’on doit payer la dette. Je l’ai déjà payé. J’ai payé la dette. Dieu vous pardonne gratuitement. Et ce que vous devez savoir, c’est que lorsque vous recevez l’absolution, vous recevez le pardon de vos tords, mais seulement vous vous êtes fait rentrer du pus et de la mort aux rats en vous. Vous avez fait rentrer les démons de Satan en vous. Et pour les sortir, il faut qu’avec précaution on ne vous les arrache pas de façon à vous tuer et à vous détruire car il ne pense qu’à vous tuer. Voilà la différence qu’il y a. Alors, bien sûr qu’il y a une réparation à faire, qui se fait dans ma purification et qui s’appelle « purification passive ». Et qui se fait dans l’amour du Père, à la mesure que vous pourriez supporter. Car Dieu sait mieux que vous ce que vous pouvez vivre. Et il fait tout pour que vous soyez libéré en douceur.de la haine de celui qui vous assassine, depuis le début des temps. Allez en Paix. Je vous aime.

 Association «Laisse toi aimer»        www.laissetoiaimer.fr

Laisser un commentaire