Témoignage du Père Pierre Dutrieux prêtre bénédictin qui a exercé un ministère de délivrance.

Entretiens avec le Père Pierre Dutrieux, moine bénédictin à l’abbaye de Wisques. (62)
Il a longtemps accompagné et soutenu Danièle dans son ministère.
Danièle lui a conduit quantité de personnes pour une délivrance alors qu’il exerçait son ministère à son oratoire Saint Irénée, cela en accord avec l’évêque d’Arras et son prieur.
Il est décédé fin juillet 2015. Quand il fût « retraité », il n’exerçait plus son ministère mais nous recevait afin que les personnes que l’on lui amenaient puissent se confesser et recevoir le sacrement de l’onction des malades.

Il nous a accordé de publier l’ensemble des entretiens et témoignages que nous avons eu avec lui.
Voici l’entretient que nous avons eu le 13 juillet 2010 alors qu’il nous accompagnait au centre spirituel des Tourelles.

Voici une série d’entretiens réalisés le 13 juillet 2010 entre le Père Pierre, Danièle et Christophe.

Le Père Pierre est moine à la retraite. Il revient sur son ministère de prêtre qui faisait de la délivrance. Il avait l’accord de son évêque pour exercer cette charge.

Il témoigne de sa vocation, des cas difficiles qu’il a rencontré. La formation de prêtres et laïcs qui exercent ce ministère.

Le Père parle des réunions de formation des prêtres exorcistes à Chantilly où tous les cas évoqués étaient examinés sous le seul angle des sciences humaines.

Le Père en retraite évoque l’éventualité de donner des enseignements

Le Père parle de cette vocation singulière qui l’a amené à entrer au monastère.

Le Père parle de cas difficiles qu’il a rencontré.

Le Père déplore le manque de formation spirituelle des personnes qui répondent aux demandes de délivrance.

Le Père témoigne que pratiquer le yoga et faire du pendule n’est pas anodin.

Merci au Père Pierre, a son sourire, sa joie. Merci à la communauté des moines bénédictins dont il est issue. Que sa prière, dans la communion des Saints, nous accompagne dans notre chemin de purification et de délivrance

Demandons à Notre Seigneur qu’il envoie des ouvriers à sa moisson particulièrement pour ce grand ministère.