Jésus : vous voulez être délivré ? Commencez par vous repentir. A ceux qui ont donné un tas de finances pour la cathédrale de Paris.

Donné par Jésus par la bouche de Danièle le 25 avril 2019

Christophe vous dit mes enfants que les retraites sont orientées vers la délivrance.
Et moi je vais vous dire ceci : vous voulez être délivré ? Mais commencez par vous repentir. Commencez par vraiment accepter de voir votre face telle qu’elle est. Lorsque mon Père va passer et faire l’illumination des consciences, comment allez-vous être devant sa face ? Lorsque Saint Jean vous dit que vous pêchez sept fois par jour. Vous n’avez pas le désir de faire les examens de votre conscience ? Regardez vos manques de charité, regardez où vous ne savez pas aimer.
Et puis je voudrais parler à ceux qui ont donné un tas de finances pour la cathédrale, pour refaire le monument. Mais les personnes qui meurent chaque jour, les enfants qu’on tue dans le ventre des mères. Lorsque le Père va passer. Qu’allez-vous y répondre ? Et ceux qui meurent ? Les enfants que les mamans ne peuvent pas nourrir dans les pays sous-développés ? Dans le pays du Saint-Père, le côté riche et le côté pauvre, ceux qui vont dans les poubelles et ceux qui sont remplis de de pognon. La justice vient et le démon je vais le détruire ! Le mensonge je vais le détruire ! Et cela je vous le promets.
Bientôt nous allons descendre et nous allons combattre.
Vous, combattez comme le Saint-Père vous l’a demandé.
Combattez comme je le dis dans votre courrier.
Combattez.
Aidez-vous mutuellement.
Allez en paix.

Association «Laisse toi aimer»

Jésus : Priez pour mes prêtres qui sont fragiles. Gilets jaunes, « Père, transformez les dans votre volonté ! »

Donné par Jésus par la bouche de Danièle le 30 mars 2019

Vous êtes mon peuple et je suis votre maître. Vous devez vous préparer aux événements. Vous devez savoir que ce monde qui tous les samedis le jour de Marie se trouve toujours en train de chercher des peccadilles. Ils ont vu des morts. Ils ont vu tout ça. Et cela ne bouge pas. Le cœur est dur pour ce peuple. Et la France a un orgueil démesuré. Et il faut vraiment demander à mon Père de les transformer comme Marthe Robin demandait. La prière de Marthe était : « Père transformez les dans votre volonté » Faites cela dans votre rosaire et écouter, écouter ce que votre Père demande. Votre Père, c’est le Saint-Père. Vous catholiques il est votre Père. Vous devez l’écouter. Et vous devez le suivre comme Saint-Pierre a été suivi par les chrétiens de son temps et tout a été suivi dans l’ordre divin. Lorsque l’on regarde Pierre, lorsqu’il a été Pape, il a tout laissé. Et il confié son épouse à son fils. C’est son fils qui s’est occupé de sa mère. Alors faites l’obéissance. Cherchez à vous poser des questions. Et lorsque l’on vous dit pourquoi les prêtres ne sont pas mariés. Comment voulez-vous qu’un prêtre se marie, s’occupe de sa femme, de son foyer, de ses enfants et s’occupe de mes ouailles ? Non, le berger par qui je rassemble est pour la bergerie qui est l’Eglise. C’est là sa maison et c’est là son rôle de donner la pureté, la pureté de mon âme à ses frères. De faire passer l’Esprit comme le curé d’ars a fait passer l’Esprit. C’est dans son sacrifice. Il doit me demander la volonté de son Père. Et en lui sera fait la volonté de mon Père, parce que je viendrai l’accompagner et que je viendrai l’aider à le faire. Ils n’en sont pas capables. Voilà pourquoi ces derniers jours, j’ai demandé de vous prémunir auprès du Père. Je rassemble mon peuple avec ma maman depuis Medjugorje. Et l’ennemi rassemble son peuple avec la franc-maçonnerie. Elle est arrivée au summum de ce qu’elle devait arriver et tout va s’écrouler. Ils ne sont pas vainqueurs. Il a été vaincu par la croix. Mettez-vous dans la croix mes enfants et ne craignez rien. Et avancez en eaux profondes. Avancez. Ne craignez pas. N’ayez pas peur. Avec votre rosaire et avec votre bannière en main, avancez et n’ayez pas peur. Les saints descendront, vous accompagneront lors du dernier combat. Et puis priez pour vos prêtres. Priez pour que vos prêtes puissent tenir le coup parce qu’ils sont plusieurs sur lui. Alors comprenez qu’il est fragile comme vous êtes fragile. Vous péchez cette fois par jour. Ils ont la même faiblesse, alors priez pour eux. Intercédez pour eux. Et quand on les salit ne le permettez pas. Ce sont vos frères qui vous apportent le corps du Christ. Ils sont pécheurs je le sais et je les relève. Alors relevez les et défendez-les. Et priez pour eux. Et faites des messes pour eux. Allez en paix je vous aime. Mon Eglise est sacrée et elle est vainqueur. Elle n’a pas été vaincue à la croix. J’ai vaincu le monde. J’ai vaincu Satan. Maintenant faites ma vie sur la terre, le rosaire. Et vous verrez, vous aurez la victoire. N’ayez pas peur allez. Allez en paix, je vous aime

Association «Laisse toi aimer»

Prière pour la France de Marthe Robin

« Ô Père, ô mon Dieu, délivrez, sauvez maintenant votre France ; préparez le cœur de ses enfants à la mission qu’ils vont avoir à accomplir pour elle, pour toutes les autres nations, pour l’Eglise tout entière.

Ô Père, ô mon Dieu, que le cœur de tous vos élus tressaille maintenant à votre appel, reconnaissant votre voix et votre commandement, votre invitation à agir ; conduisez-les, ô mon Dieu, chacun à sa place et chacun à sa mission et imposez-leur vous-même tout ce que vous voulez de chacun et de tous. Que rien ne soit l’effet de leur choix, ô mon Dieu, mais de votre unique désir, de votre unique volonté d’amour. Ô Maman chérie, ne les laissez ni s’égarer, ni se tromper. »
15 octobre 1943

Exemple de neuvaine pour la France.

GRANDE NEUVAINE A MARIE REINE DE LA PAIX POUR QUE LA FRANCE S’OUVRE A MEDJUGORJE

Jésus : Remerciez l’Eglise qu’elle fête ma passion afin de pouvoir toucher des âmes que j’ai dû passer à la croix.

Donné par Jésus par la bouche de Danièle le 30 avril 2019

Vous allez me déposer vos fatigues. Vous allez me donner vos amertumes. Vous allez vous lâcher. Laissez faire la grâce. Ne vous bloquez pas. Laissez faire l’amour dans votre vie. Laissez l’amour régner. Et demandez la grâce de la sainte obéissance et de la sagesse. Et surtout celle de l’intelligence, celle qui vous fait comprendre la vérité du Père. Laissez-vous créer dans la création. Dans la création le Père vous a regardé en mon âme et dans l’âme de Marie, puisque ce sont les deux saints du ciel sans péché. Ils ont remplacé Adam et Eve. C’est moi et ma mère. Voilà. Et pour que vous guérissiez, vous devez nous ressembler. Alors les hommes demandez la grâce du Christ. Et les femmes demandez la grâce de Marie. Puis laissez-vous aimer. Laissez-vous servir, et laisser le Père agir. Assoyez-vous, à l’église devant mon tabernacle. Je suis vivant à l’intérieur. Et je suis votre prisonnier d’amour et vous ne venez jamais me voir. C’est très rare que les églises soient visitées maintenant. Et l’on regarde comme cela de temps en temps les vitraux. Et l’on passe très vite. Et on ne s’arrête même pas devant moi et l’on ne me salue pas. Alors comprenez. Vivez mes enfants. Vivez, sachez aimer. Laissez-moi aimer en vous. Laissez-moi vous servir. Laissez-moi être votre serviteur. Votre « Rabbouni » comme le disait Marie-Madeleine. « Où es-tu Seigneur ? Qui me la prit ?» Lorsqu’elle était… « Ou l’avez-vous mis ? » Lorsqu’elle était en train de chercher après que la pierre avait été roulée. Et parmi les hommes qui étaient là elle ne m’a pas reconnu. Elle me cherchait et c’est quand j’ai dit « Marie ». Elle m’a reconnu. Alors, ayez la simplicité de vous laisser aimer, pour que vous puissiez me reconnaître. Et avancez dans la grâce de la charité. Je vous aime mes petits. Allez en paix.
Soyez heureux. Et remerciez que l’Eglise fête ma passion, qu’elle vous met en souvenir pour pouvoir toucher des âmes que j’ai dû passer par la croix, pour que vous vous réveillez, et que vous aussi vous devez passer parfois par des épreuves dans la vie, par des opérations, par des fatigues, par quelque chose qui est lourd à porter. Mais c’est votre croix. C’est vos difficultés. Mais offrez-les-moi et je vais les porter avec vous. Et cela sera moins douloureux. Faites-moi confiance. Faites-moi confiance. Je vous soulagerai. Je vous donnerai le repos. Croyez à cette miséricorde d’amour. Et faites confiance. Ne craignez pas. Avancez, je vous aime. Je vous aime mes petits. Laissez-vous glorifier par le Père. Et priez chaque jour. Et obéissez à la grâce. Priez. Priez. Il ne vous sert à rien de vous occuper d’Internet et de chercher les prophètes, vous en avez un sur place. Avec Catherine et Danièle vous en avait deux. Alors ne cherchez pas. Il vous suffit de venir et de demander. Et puis les choses se feront simplement entre vous. Et puis apportez des frères et des sœurs pour qu’ils guérissent. Pour qu’ils soient soignés, pour que leurs péchés s’envolent. Si vous saviez combien de péchés qui sont cachés. C’est comme cela. Mais, s’ils ne sont pas découverts, s’ils ne viennent pas à la lumière, vous ne pourrez pas vivre. Tout doit être à la Lumière. Tout doit être dans la transparence. Il faut dénoncer ce que l’on vous dit de cacher. Il faut le dénoncer. Cela n’est pas de Dieu. Voilà. Mais n’ayez pas peur. La victoire est à la Croix, quand j’ai rendu mon âme et que j’ai tout accompli. N’ayez pas peur, j’ai vaincu le monde. Allez, soyez courageux.
Mettez-vous à faire votre rosaire. Et allez en paix, je vous aime. Amen.

Association «Laisse toi aimer»      

Jésus : Résurrection, Passion et eucharistie.

Donné par Jésus par la bouche de Danièle le 19 avril 2019

Aujourd’hui mon enfant c’est un jour nouveau. Puisque les jours nouveaux sont faits pour la gloire de Dieu. La gloire de Dieu se fait dans la mission que Dieu a accomplie. Tout s’est fait par l’amour, par l’accomplissement de Dieu qui a donné son fils unique pour que vraiment les hommes puissent être sauvés. Et la gratuité du don n’est pas une complexité pour que l’homme se glorifie. L’homme est pécheur et cela sera toujours ainsi. Il a été sauvé par le Christ qui a pris sur lui tout le péché de l’homme. Et en prenant et en souffrant avec son Père de tout ce que Dieu voulait vous donner. Tout a été remis dans la croix. Tout a été accompli dans la croix. Mais il a fallu le descendre de la croix. Mais il a fallu faire comme vous faites, le placer. C’est le Frère qui venait voir Jésus en secret et qui venait lui donner son tombeau. Jésus a été au tombeau et sa restauration s’est faite pour sa résurrection dans ce tombeau où Dieu a travaillé avec lui la descente aux enfers. Et dans la descente aux enfers, il a fait le nécessaire pour établir l’Eglise. Et tout s’est fait en souterrain. Et quand Jésus est réapparu aux apôtres qui étaient sauvés, il n’est resté que Jean, Marie et Marie-Madeleine à la croix. Tous les autres ont eu peur et se sont sauvés. Donc comprend mon enfant, il a fallu vraiment que tout se restaure dans la nuit. Et la restauration s’est faite le dimanche. Et le dimanche jour de la résurrection. C’est-à-dire Marie-Madeleine retrouve Jésus.
Au sabbat, tout se passe selon la volonté du Dieu, dans le repos. Personne ne connaît ce qui se passe durant la nuit avec Jésus. Et quand Marie-Madeleine revient, elle ne reconnaît pas son sauveur. Et elle lui dit « Rendez-le moi ». Voilà mon enfant ce que tu dois comprendre. Aujourd’hui, laisse faire ma grâce. À ton heure tu comprendras ma miséricorde.

Ce n’est pas dans le péché que j’accepte l’amour. Ce n’est pas en étant avec mon ennemi et est en trahissant mes commandements que j’accepte l’amour. Il est vrai que la repentance je l’accepte aussi. Et il est vrai que je relève et que je sauve le pêcheur par ma passion. Puisque j’ai pris sur moi le péché et que je sauve la personne. Mais la personne est sauvée déjà depuis 2000 ans quand j’étais dans la croix. Après c’est un mémorial comme vous dites. Quand vous faites le mémorial de l’eucharistie. C’est un mémorial. Tu comprends mon fils ce que je dis ? Lorsque vous parlez en église et que vous faites l’eucharistie vous faites un mémorial. Vous vous souvenez de la mémoire du Christ qui a donné sa vie et qui a fait la cène. Voilà ce que je vous dis. Et tout doucement les choses vont s’établir comme mon Père le veut. Bientôt mon Père va descendre, Bruno. Il va descendre et faire l’œuvre qu’il doit faire sur la Terre pour que le Satan puisse être écrasé et que le Satan puisse être détérioré et que vraiment se réalise ce que Dieu doit réaliser pour la Terre, car la Terre doit vivre selon sa volonté. Pour l’instant l’antéchrist est temps train de régner. Le désordre est sur la Terre. Il y a beaucoup d’abominations : avortement, tout ce qui s’en suit. Et tout cela doit disparaître. Je vais détruire l’ennemi de Dieu. Je vais détruire l’ennemi de mon Père. Et mon ennemi et votre ennemi. Et je ne veux pas que vous soyez complices avec votre assassin. Voilà. Aimez-vous comme je vous ai aimé. Et donnez votre vie comme je vous l’ai donné. Allez en paix je vous aime. Amen.
Je te renouvelle dans l’Esprit. Soit confiant et avance et prie.
 

Association «Laisse-toi aimer»

Jésus : La France va relever le monde puisque pendant cette nuit de ma résurrection mes enfants, j’ai vaincu à tout jamais le monde. Notre-Dame était en train de brûler.

Donné par Jésus par la bouche de Danièle le 19 avril 2019

Aujourd’hui, je suis en train de ressusciter mon Église et pendant ce temps où je visite les enfers, où je descends dans les enfers, toute ma vie ressuscite et guéri mes enfants qui sont obstrués par le péché. Voyez-vous mes petits, ils ont cru qu’ils avaient vaincu (les démons). Ils ont cru qu’ils étaient à la place de Dieu. Ils étaient vainqueurs et moi j’étais mort à tout jamais. Et mon Père était en train de travailler par sa puissance de résurrection.
Mon Église a été instauré le Jeudi saint et votre prêtre vous l’a bien célébré hier mes petits. Vous avez reçu votre Jeudi saint, la cène. Comme j’ai fait avec mes apôtres, puis après je suis parti. Là est l’Église quand j’ai fait la cène. Bien sûr ce ne sont que des hommes, des hommes faibles, des hommes pêcheurs, plein de peurs comme mes apôtres. Il fallait continuer à les travailler et pendant ce temps où j’étais mort, je préparais la Vie et je préparais la résurrection. Ma Mère étant avec moi dans l’oratoire en train de prier. Elle intercédait le Père. Elle était offrande et elle offrait son cœur. Bien sûr qu’elle a vécu des tentations et vous vous vivez les tentations de la fin des temps. Vous vivez les tentations du doute. Vous vivez toutes ces tentations.
Il ricanait quand la Mère : Notre-Dame était en train de brûler. Mais les anges louaient Dieu parce qu’ils savaient. Ils savaient que l’amour allait passer par-dessus. Notre-Dame, c’est Marie. Notre-Dame c’est ma Mère. Notre-Dame c’est la Reine de la France. Même si elle est sortie de la France, Elle est sortie pour mieux travailler*, pour mieux la ressusciter. La France est la fille aînée de l’Église et la France va relever le monde puisque pendant cette nuit mes enfants, j’ai vaincu à tout jamais le monde. Aujourd’hui Satan est mort. Mort spirituellement pour travailler, pour détruire mon Père. Quand mon Père va se lever pour venir faire l’illumination des consciences, mes enfants vont se réveiller de leur nuit des ténèbres. Ils vont se réveiller et cette nuit, c’est moi qui les travaillais. Pendant ce temps, j’ai travaillé le relèvement de mon peuple. Et cela va se relever et n’ayez pas peur prêtes, je vais vous aider à vous relever. Je vais vous aider et lorsque la nouvelle Église sera là, le nouveau rassemblement, vous allez rayonner de joie et vous allez rayonner de pureté et je vais soigner mes enfants blessés par toute cette culture de mort et cette sexualité débridée. Je vais les soigner. Je vais les guérir et je veux les relever.
Ma petite fille tu as été guérie. Je t’ai relevé de toutes les attaques sexuelles que tu as vécu dans ta vie, de ces incompréhensions que tu as reçues et de tout ce que tu n’as pas compris. Je vais te relever et je vais te donner la vie pleinement en abondance et je vais te soigner, te panser. Je vais soigner mes prêtres blessés par les difficultés de leurs frères. Comme je vais les soigner ! Ne craignez pas. Allez en paix. Soyez confiants en ma résurrection et avancez en paix. Faites-moi confiance. Continue de travailler comme tu le veux Danièle jusqu’au bout. Continue. Continue à travailler jusqu’au bout. Ne t’inquiète pas je suis en toi, avec toi, en toi et j’agis en toi et c’est en toi que je fais les œuvres de mon Père. Comme tu l’as dit à François, tu ne préparais rien (en vue de tes retraites) parce qu’Il vivait en toi. Et bien je suis toujours là. Je ne t’ai jamais abandonné. Donc n’ait pas peur. Je suis ton bien-aimé et je suis ton Rabbouni comme pour Marie-Madeleine. Va en paix mon enfant, je t’aime et je t’ai donné ta Tendresse (Une Petite chienne). Es-tu contente d’avoir ta Tendresse Danièle ? Oui seigneur je suis contente d’avoir ma Tendresse.

Association «Laisse-toi aimer»

Jésus : Qui sont les antéchrist. Demandez au créateur du Ciel et de la Terre, qui est Jésus, s’il est son Fils.

Donné par Jésus par la bouche de Danièle le 17 mars 2019

Depuis toujours, vous avez reçu les prophètes. Et depuis toujours vous avez entendu et reçu, d’abord par le prophète Daniel ce qui allait vous arriver. Daniel vous annonçait les 70 années où vous alliez vivre des choses difficiles. Et à l’heure actuelle vous est annoncé l’Apocalypse. Et vous sont annoncés les événements et l’Antéchrist. Vous devez comprendre ce qui est antéchrist, c’est ceux qui sont contre le Christ et qui ne reconnaissent pas le Christ, comme Sauveur, comme libérateur et qui le dénonce comme un voleur parfois. Voilà, Jésus est mort entre deux voleurs. Mais il est le Fils de Dieu ! Et les hommes qui ne veulent pas le reconnaître. Les hommes qui ne veulent pas, vraiment le reconnaître, Bah ce sont ceux qui ne l’aiment pas et qui veulent vraiment chercher à détruire la volonté de Dieu. Vous savez mes enfants, il ne faudra vous en prendre qu’à vous-même. Il ne faudra vous en prendre qu’à vous-même parce que c’est votre orgueil. Et vous-même, vous êtes comme Adam et Eve. Et vous vous détruisez. Et vous vous auto-détruisez. Aujourd’hui, peuple du monde, vous devez réfléchir et demander à Dieu, au créateur du ciel et de la terre, de la mer, des étoiles de vous prémunir et de vous expliquer sa volonté. Demandez-lui avec honnêteté qui est Jésus. Demandez-lui s’il est son Fils. Et puis arrêtez de vous mentir à vous-même. Arrêter de jouer à l’hypocrite. Voilà ce que j’avais à vous dire. Quelle hypocrisie vous avez en vous. Et vous faites des gorges chaudes et vous critiquez et vous blasphémez et vous ne pensez qu’à des bêtises. Votre bêtise humaine est tellement grande. Alors je vous en prie. Convertissez-vous. Changer de vie. Revenez à la charité, à la vérité. Demandez à Dieu de vous éclairer dans sa juste lumière, du Saint-Esprit. Lorsque je suis remonté vers mon Père je vous ai donné et je vous ai envoyé l’Esprit de Vérité. Pour qu’il puisse vous enseigner et qu’il puisse vous donner la vérité. Et qu’il puisse vous sanctifier et vous purifier. Si vous ne l’écoutez pas vous mourrez. Bientôt il va y avoir l’illumination des consciences.  Beaucoup vont se perdre. Alors maintenant que voulez-vous ? La Mort ou la Vie ? Cela, c’est Exode 20. Choisissez la Vie et non la Mort. Ne choisissez pas d’être enfermé en enfer parce que l’enfer existe. Cherchez tout simplement à aller au paradis. Mais ne croyez pas que vous irez au paradis si vous êtes dans le mensonge, si vous êtes dans l’hypocrisie et si vous continuez à faire le mal. Voilà ce que j’avais à vous dire. Quand a ceux qui veulent être prêtre et qui savent qu’ils commettent des péchés mortels. Qu’ils restent tranquilles chez eux. Qu’ils commencent d’abord par aller adorer pour se laisser transformer et purifier. Voilà ce que j’avais à dire. N’allez pas vous moquer de Dieu en sachant que vous avez des péchés mortels sur vous et que vous voulez être prêtre en abomination à l’Éternel. Alors ne vous moquez pas. Et chercher la vérité du Christ. Je vous bénis je suis l’Alpha et l’Oméga. Celui qui est, qui était et qui vient. Je vous appelle à la conversion réelle. Allez en paix. Je vous aime. C’est Carême. Faites pénitence. Ecoutez ma Mère et faites pénitence. Et le Saint-Père vous demande de prier le Rosaire. Prier le Rosaire tous les jours. Essayer de rassembler pour prier le Rosaire pour que vous puissiez arrêter les guerres et raz-de-marée et tout ce qui s’ensuit.
Priez. Priez. Priez.

Association « Laisse-toi aimer»

Rectificatif du Père Céleste suite à la publication d’un message puis de son retrait sur le site de Myriamir

Donné par le Père Céleste par la bouche de Danièle le 27 février 2019

contexte.

Grâce à mis en ligne sur le site Myriamir l’enseignement sur la demande du Seigneur d’établir un œcuménisme de vérité. Puis à la lecture d’un message précédent Grâce a été attaqué par des doutes. Elle s’est alors dédite de ce qu’elle avait publié. Le Père Céleste apporte un éclairage et demande de rectification.

Je priais ce matin parce que je pensais à la canadienne qui s’était fâchée avec nous pour nous dire que ce que j’avais donné au Seigneur, n’était pas de Dieu. Que « Dieu était là pour l’éternité » Et je priais pour cela pour que je ne fasse pas d’erreur parce que Dieu on doit l’honorer, le respecter et lui vraiment lui demander d’être guidé guider par l’Esprit de Vérité. Un jour on m’a dit que j’avais le ministère de Saint-Paul et ce fut le frère Jacques Marin qui l’a écrit au prêtre de la paroisse. Que ce ministère allait s’ouvrir et porter du fruit peut être d’ici deux ans et cela est arrivé, deux mois après. Et cela s’est passé dans un groupe de prière de Fort-Mardick qui n‘existait pas encore chez Nelly Lamerand. J’ai vécu avec Nelly, son mari et ses enfants des merveilles. Jésus nous adonné pendant 15 jours l’ivresse de l’Esprit Saint. Mais lorsque le Père m’a dit que j’allais avoir une mission comme Saint-Paul comme j’étais une femme et que j’étais catholique je ne pouvais pas avoir une mission d’homme, parce que je ne pouvais pas être pasteur. Saint Paul était prêtre comme Saint Pierre, donc je ne pouvais pas être pasteur. Il a fallu que j’aille me reposer devant le tabernacle et je me laisse enseigner et le Père me répond :
”Mon enfant Saint Jacques vous parle de la langue. La langue c’est un petit membre de votre bouche qui parle souvent à tort et à travers si elle n’est pas maîtrisée. Et cette sœur qui a eu une tentation comme Jésus au désert. Jésus a été tenté au désert, Danièle. Il est allé le voir et il l’a tenté. Seulement la connaissance de son Père lui a permis de réagir correctement et il n’a pas tenté son Dieu et il a envoyé la bête aux enfers. Ta sœur, quand a elle, a lancé comme une furibonde que c’était faux. Elle a plongé dans la tentation. Et automatiquement elle a lancé que c’était faux. ”Je ne pouvais pas être jusqu’à la fin des temps » Mais Danièle. Jésus dit bien dans la parole de Dieu à Philippe : « Je suis dans le Père. Tu n’as pas encore vu Philippe que J’étais dans le Père et que le Père est en moi » Quand Jésus arrêtera la fin des temps, j’arrêterai la fin des temps avec Jésus. Depuis toujours. Oui Danièle. Je suis en Christ. Quand il a été fécondé (Conçu) Quand Marie a été fécondée et que l’Esprit s’est posé sur elle. J’étais avec lui, puisque nous sommes un seul être en trois personnes, nous sommes un seul être. Une parfaite unité. Un parfait amour et un parfait don total s’est donné à Marie. Et nous l’avons divinisé. Alors la petite sœur qui a lancé des vannes avec moi, ferait pas mal de faire une correction. C’est pour cela que je te permets mon enfant de lui envoyer ce que je viens de te donner ce matin. Il est tôt. Tu vois Danièle mais tu pries la nuit. Tu priais pour elle. Alors je t’ai répondu.et je voudrais qu’elle apprenne un petit peu à se calmer et à taire sa langue et à confesser, demander pardon. À réparer aussi l’erreur qu’elle a faite parce qu’elle a mis six mille personnes en « Branle–bas » J’aimerai que les personnes qui veulent me servir prient bien le Saint-Esprit et demandent bien la sagesse qui leur manque et l’intelligence de Jésus. Allez en paix, je vous aime mes petits, et faites bien attention car l’ennemi ne pense qu’à vous tuer et à vous diviser et à vous faire du tort. Je vous aime allez en paix.

Association «Laisse toi aimer»

La Vierge Marie : Catholique de France, la pénitence que je vous demande, c’est d’aller vous confesser.

Donné par la Sainte Vierge Marie par la bouche de Danièle le 26 février 2019

C’est moi, la Maman qui vient vous parler ce matin. Et qui viens vous dire que dans l’ancien Testament, quand le Père annonçait le Fils, les prophètes étaient tués. Aujourd’hui, on tue encore les chrétiens. Alors, pour arrêter les guerres, je demande que vous obéissiez au Saint-Père. Catholiques de France, arrêtez de vous moquer de Dieu. Prenez votre courage à deux mains, et lisez la parole de Dieu. Faites ce que j’ai demandé à Medjugorge. Je vous ai donné vos cinq cailloux. Je suis venue en France, et je suis venue vous dire « Pénitence ». Qu’est-ce pour vous « Pénitence » ? Vous arrivez en temps de carême. « Pénitence » signifie se sacrifier, comme je me suis sacrifiée, comme Jésus s’est sacrifié pour faire la volonté de Dieu. Lorsque l’ange est venu me dire que je devais enfanter, je risquais la lapidation. Je me suis dit « je fais confiance à Dieu », et j’ai été la Servante du Seigneur. J’ai obéi. Aujourd’hui, nous vous demandons de vous dépouiller de Satan. De vous dépouiller de vos péchés. Et la confession, c’est la pénitence. Demandez à l’Esprit de vérité de vous faire pleurer vos péchés. Demandez à l’Esprit de vérité que cela s’arrête en vous, et que vous puissiez gagner la guerre contre votre dragon. Que vous ai-je dit ? Reprenez tous les messages que je vous ai donnés. Reprenez les messages de Lourdes. Reprenez les messages de La Salette, où j’ai beaucoup pleuré pour les prêtres, parce que je savais ce qu’ils allaient faire. Je vous en prie, priez pour mes prêtres. Parce que Satan les attaque, et c’est l’Église catholique qu’il veut détruire. Priez, et demandez au Père de vous prémunir, comme Jésus le dit dans [les récits de] Marie Valtorta. Soyez prémunis. Demandez, demandez. Avancez en eaux profondes, et demandez au Seigneur. Soyez confiantes en l’amour de Dieu pour vous. Soyez confiantes, et n’ayez pas peur. Saint Paul vous parle de la Vie, de la Mort, de l’Esprit. Il vous parle de tout. Alors avancez, et n’ayez pas peur. L’association « Laisse-toi aimer », nous vous l’avons donné par le prêtre que nous avons choisi. Ce prêtre prie pour vous au Ciel. Il prie toujours pour vous, alors, n’ayez pas peur, mes enfants. Quant à toi, Danièle, quand tu as dis au père Poulet qu’il allait partir à la Jérusalem céleste le lundi, il est bien parti le lundi. Il a fait confiance. Il s’est préparé pour aller à la Jérusalem de la terre, et quand il a appuyé sur le bouton de l’ascenseur, il est tombé, et est monté au Ciel. Comme disait sainte Thérèse, c’est Jésus qui l’a porté dans ses bras. Jésus a emporté l’âme de son fils, un prêtre très humble, petit. Un vrai jésuite. Voilà ce qu’était le père Poulet. Un très bon prêtre. Il y a des bons prêtres sur la terre. Mais il y en a aussi des pauvres, qui sont enchaînés, et la peur les empêche de dire la vérité et de se sortir de l’ornière. C’est la peur. Mais faites confiance et demandez ! Danièle a fait revenir des chemins de croix. Faites de temps en temps des chemins de croix le vendredi. Et cela sera bien. Vous honorerez mon fils. Ayez confiance en la miséricorde de Dieu. Ne vous inquiétez pas. Priez, priez, priez le rosaire, comme le demande le Saint-Père. Pour gagner la bataille, et renvoyer Satan en enfer. Faites-le. C’est pour cela, ma petite, que nous t’avons prise. Parce que tu étais petite, incapable par ta bouche de dire ce que je te disais. Ne te préoccupe pas de ceux qui te haïssent. Jésus a été haï, Il l’est encore, et moi aussi. Alors, n’ai pas peur et continue ton chemin de paix. Reste en paix.

Association «Laisse toi aimer»

Messe des malades en la fête de Notre Dame de Lourdes, présidé par Mgr André Léonard au sanctuaire de Notre Dame du Laus le 11 février 2018.

J’ai eu la chance de participer durant mon séjour à Notre Dame du Laus à l’enseignement donné par Mgr André Léonard sur l’encyclique Humanae vitae dans le cadre du 50 iem anniversaire de sa publication.
Cette session s’est terminé le dimanche 11 février en la fête de Notre Dame de Lourdes, par une messe au profit des malades et de la pastorale de la santé. Cette messe est présidée par Mgr Léonard.

Messe des malades et de la pastorale de la santé en la fête de Notre Dame de Lourdes au sanctuaire Notre Dame du Laus. Messe présidée par Mgr André Léonard.

Jésus :- Avant mon Retour en Gloire, en raison de vos manques de prières et d’actions de grâces, vous allez vivre l’antéchrist, les épreuves et les guerres. Réconciliez-vous pour un œcuménisme de Vérité, rattaché à l’Église de Pierre et à ma Mère.

Donné par Jésus par la bouche de Danièle le 14 janvier 2019

« Les temps arrivent où moi le Christ je vais faire parler l’Esprit de Vie, pour dire vraiment, à tous ceux qui sont là, qui sont présents le mensonge de leur vie. Lorsque à Fort-Mardick vous m’avait honoré en Renouveau charismatique. Mais Nelly, le Renouveau charismatique n’a pas commencé avec Nelly Lamerand. Le renouveau charismatique a commencé avec celle qui a été amenée d’Arras et qui a été amené chez toi. Et quand on a donné de l’Amour, le seul Amour que tu ais reçu et qu’on a supposé même que c’était des impuretés. Et que ton mari a dit « Cela n’est pas ça ». Crois-tu qu’à la fin lorsque que mon Père va tout remettre en face et qu’il va donner la vérité de Dieu. Crois-tu que mon Père va te laisser avec un mensonge sur le dos ? Vous l’avez balancé. Vous l’avez critiqué, vous dans le Renouveau. Vous n’avez fait que mentir. On lui a même dit qu’elle était Belzebuth. Mais lorsqu’elle vous a rencontré, elle vous a dit la vérité. Elle ne vous a pas dit autre chose que la vérité.
Danièle sortait d’Asmodée. Danièle sortait de l’enfer. Danièle avait eu un mari qui l’avait laissé 19 fois inconscientes. Mais vous, au lieu de l’aimer, vous l’avez chassé. Vous lui avez empêché sa mission et vous avez fait tout pour qu’elle soit détruite. Et votre « langue » St Jacques Chapitre 3. Vous feriez bien de méditer ces textes de la parole de Dieu. Voilà ce que j’ai à vous dire, moi le Christ. Moi qui viens bientôt.
Mais vous allez vivre d’abord l’antéchrist. Vous n’allez pas vivre les épreuves sans antéchrist. Vous allez vivre aussi les guerres. Parce que vous n’avez pas fait ce que le Père a demandé. Il n’y a pas d’unité. Il n’y a pas d’amour. Il n’y a pas de charité.
Vous ne vous aimez pas. Au lieu de vous aimer de vous entendre, et de vous unir. Te souviens-tu, quand tu lui amenais des personnes. Tu n’avais pas encore de groupe de prières. Te souviens-tu de toutes les personnes que j’ai prises. En ce temps-là tu écoutais. Tu allais même rechercher Pierre qui était sorti de prison.
Et lorsque ton curé lui a dit « Elle a quelque chose » Il n’a pas dit « Elle n’a pas quelque chose » Il ne l’a jamais critiqué. Il a dit « Oui, elle a quelque chose » et c’est tout. Mais vous l’avez fait disparaître parce qu’elle vous a dérangé, parce que ce n’était pas vous qui aviez quelque chose. Mais c’était elle. Et quand elle est repartie à Arras et que vous l’avez rappelée, elle est revenue pour Pascale qui était repartie à l’hôpital. Elle a fait relever Pascale. Elle l’a fait lever et elle est repartie. Elle n’a pas recherché la gloire. Elle m’a toujours laissé ma gloire. Et encore aujourd’hui elle me laisse ma gloire. Je viendrai, et je donnerais justice à tous ceux qui m’ont fait du mal. Je donnerais justice. Et mon Père donnera ce qui est a donné aussi. Voilà. Beaucoup auront peur.
Lisez, lisez l’Apocalypse. Beaucoup mourront même. Alors maintenant « Faites ce qu’il vous dira » Et puis obéissez à ce que ma Mère vous demande. Et faites ce qu’elle vous demande. Voilà c’est tout ce que j’avais à vous dire. Et unissez-vous en vérité. Et allez demander pardon à qui vous devez demander pardon. Humiliez-vous. Voilà ce que j’avais à vous dire aussi.
Et cela, à tout mon peuple aussi. Parce que là je vous donne un cas. Mais vous en avez plein qui sont à peu près semblable. A tout mon peuple. Voilà.
Les gilets jaunes. Cela vient de ce que vous n’avez pas fait en prière, en action de grâces. C’est tout. Tout est mort maintenant. Il n’y a plus de Renouveau. Il n’y a plus tout ce qu’il y avait. Tout est mort. Cela a été vite mort. Voilà. Et cela va devenir tellement mort que l’on va se demander si Dieu existe encore.
Faites ce que le Pape demande. Faites le Rosaire. Tous. Mettez-vous, ceux qui se disent chrétiens, à l’obéissance au Saint-Père. Et obéissez.
Et ceux qui ne sont pas avec le Saint-Père et qui ont fait leur Église à côté. Réconciliez-vous avec le Saint-Père. C’est ce que vous devez faire de toute façon. Vous appartenez à l’Église du Christ. Et l’Église du Christ, c’est celle qu’il a bâtie, par son Sang et par ses Plaies.
Je n’ai rien d’autre à vous dire. Alors maintenant, que l’Esprit Saint vous éclaire si vous voulez vraiment la Vérité de Jésus-Christ. Et arrêtez avec vos hypocrisies. Et unissez-vous en vérité. Et arrêtez d’avoir des choses différentes. La Vérité pour votre œcuménisme sera de vous rattacher à ma Mère. Dieu s’est abaissé, s’est attaché à ma mère. Et vous, vous voulez la larguer en disant « Ce n’est qu’une femme » Mais mes enfants, comme vous êtes vraiment à l’opposé de la Vérité. Vous êtes vraiment très pauvres dans votre misère. Vous êtes vraiment à plaindre. Et le Satan ricane et se moque bien de vous. Bien sûr qu’il n’aime pas ma Mère. Il ne l’aime pas parce qu’elle est immaculée, sans péché. Alors il ne peut pas la sentir. Alors on ne peut pas prier Marie. « C’est une femme comme une autre ». Et bien, vous allez voir. Vous allez voir le purgatoire que vous allez vous farcir. Vous allez voir. N’insultez pas ma Mère. Je suis son enfant et je l’aime. On n’insulte pas ma mère. Débarrassez-vous de ce qui vous encombre et qui n’est pas de Dieu. Renoncez à vos démons. Et avancez en eaux profondes. Et arrêtez vos vices et votre orgueil et vos bêtises humaines. C’est tout ce que j’avais à vous dire »

Danièle me fait signe que Jésus redescend.
Danièle : « Merci Seigneur, merci Jésus. Jésus est en colère. Et qu’est-ce que j’en fais de ton message ? ». Jésus : « Donne-le ».

Contexte d’après l’analyse de Christophe.

Danièle est sur la fin de sa vie. Elle a toujours la nostalgie de ce qu’elle a vécue en 1985 au domicile d’une amie, Nelly : Quinze jours d’effusion du Saint Esprit où se sont produites, la guérison d’une sclérose en plaque de Pascale le jour de son mariage avec André, une délivrance, beaucoup de joie, d’amour entre les priants. Le Père Pierre Baert n’en fût pas témoin car il dû rejoindre des jeunes qu’il préparait au mariage.Mais il reconnu les fruits apporté à son entourage, en disant de Danièle « Elle a quelque chose » Hélas, ce fût s’en suite. L’Adversaire sema la zizanie en suscitant jalousie et médisance, par des personnes qui n’étaient même pas présentes. Il ne lui fût pas opposé les valeurs évangéliques, de la recherche de la vérité, du discernement des esprits, de la bienveillance et de l’action de grâce. Nelly fût promue parmi les premiers Bergers du Renouveau Charismatique diocésain de Lille.
Nous sommes aussi à la veille de la semaine pour l’unité des chrétiens. Jésus témoigne que la véritable unité qu’il veut lui, c’est le rattachement des Églises séparées à celle de Pierre et de témoigner leur amour à la Mère de Dieu.
D’autre part la France depuis novembre 2018 vit des manifestations et des émeutes suscité par le mouvement des « Gilets jaunes »

Association «Laisse toi aimer»

Le Père Céleste, maintenant, français, suite aux attentats, vous êtes éprouvé-N’ayez pas peur de demander que Satan soit ramené aux enfers.

Donné par le Père Céleste par la bouche de Danièle 13 décembre 2018.

Tu sais qu’il nous manque des prêtres et que nous en avons besoin. Nous te remercions à travers tout. Louange et gloire à Toi Seigneur.

Chant en langue.
Tout est ordonné. Depuis la création, mes enfants, j’ai tout ordonné. Tout a été fait dans les jours de la création. Et dans les jours de la création, j’ai ordonné chaque jour. Mon peuple, tous les pays ont été ordonné. Et lorsque sera fini la coordination entre les pays, eh bien, tout sera fait selon ma volonté. Vous, chrétiens, priez pour que les homicides assassins qui sont les démons, qui ont incorporé vos frères retournent aux enfers. Et demandez qu’ils retournent aux enfers. Vous avez le devoir de demander que Satan retourne aux enfers en priant votre Rosaire. Demandez-le et n’ayez pas peur. Je suis avec vous et je vous accompagne dans un chemin de paix, d’amour, de charité. Ce n’est pas parce que vous vivez des tribulations que vous vivez des rejets, non. Au contraire dans la tribulation, je suis avec vous. Je la vis avec vous et je la porte avec vous. Vous êtes éprouvé maintenant mon peuple. Vous êtes éprouvé par ceux que vous n’avez pas évangélisé. Votre rôle était d’évangéliser, vous les Français. C’est vous qui êtes chargé d’évangéliser le monde. Et tant que vous ne faites pas votre travail, et tant que vous restez avec vos faux Dieu : avec l’argent, avec le pouvoir, avec le vouloir. Tout ce que vous voulez. Eh bien, vous perdez la Vie. Vous perdez l’Esprit. Vous perdez tout ce que vous avez acquis par Jésus et vous vous perdez vous-même. Alors revenez. Revenez à la prière, revenez au jeûne, revenez à la pénitence et vous vivrez. Je suis votre Père. L’Alpha et l’Oméga est là aussi avec moi : Jésus. Et l’Esprit de vérité est là pour vous donner la nourriture nécessaire à votre vie. Alors faites ce qu’il vous dira et moi je suis là (aussi)* jusqu’à la fin des temps. Amen

Merci Seigneur. Merci Père.

Association «Laisse toi aimer»

Bonsoir éclaircissement aux lecteurs de « Myriamir »

Vendredi 22/02/2019 23h30

En réponse à

« Je demande à tous votre discernement concernant ces locutions que nous partage Danièle, j’avais fait un grand tour d’horizon concernant les messages reçus…mais je crois assurément  avoir fait une grave erreur en les partageant ici avec vous…

Car je viens de lire ce matin un message du Père Céleste que je vous partage ici par ce lien:

https://laissetoiaimer.fr/le-pere-celeste-maintenant-france-suite-aux-attentats-vous-etes-eprouve-nayez-pas-peur-de-demander-que-satan-soit-ramene-aux-enfers/

 Qui m’a tout à fait déconcerté …simplement lire la dernière phrase du message et vous aurez tous compris que j’ai fait une erreur grave, je vous prie de me pardonner….je suis vraiment désolée ! »

De Christophe, qui met en ligne et enregistre Danièle :

J’ai l’habitude d’écouter Notre Seigneur à travers les messages que reçoit Danièle.
Il est des erreurs mineures lié à l’instrument qu’est Danièle, car le Père, Jésus ne la trouble pas, il respecte la pauvreté de son éducation et de son vocabulaire. « Spéléologue » Elle ne connait pas. Dans l’image d’une personne qui veut traverser un boyau étroit, elle ne doit pas passer avec un sac. Au ciel de même avec des péchés. Beaucoup de messages sont donnés avec un langage parlé propre à Danièle.

La « douce voix » ne brusque pas son instrument.
Nous avons vécu beaucoup de rejets localement et je ne suis aidé de personne, dans un premier temps. Je fais paraître ces messages rapidement.

Le renouveau charismatique local lui a dit « J’ai dans le cœur que tu as un esprit de divination » et on l’a chassé, malgré l’effusion du Saint Esprit qu’ils ont vécu durant quinze jours sur la région de Dunkerque. Il y a eu la guérison de Pascale guérie d’une sclérose en plaque, des délivrances.

Depuis plus de cinq ans nous organisons des retraites de guérisons spirituelle et chaque personne de ce qu’elle reçoit s’y reconnait. Ils perçoivent que s’est vrai et ils guérissent, certes en plusieurs mois ou années car Dieu est fidèle à ses promesses.

Du témoignage de Sulema et Sabino : on lui a dit « quelle était possédé » dans une session au Québec, mais heureusement sœur Gagné ? à dit d’elle « Oui elle est possédé, mais du Saint Esprit » et elle a pu passer chez vous.

Le seul prêtre qui nous ait aidé pour les enseignements est le Père Pierre Gourdon, prêtre exorciste qui a bien aidé des auteurs de film et de théâtre sur la Sainte Vierge Marie. Le Père Pierre Gourdon est maintenant décédé. Le Seigneur l’appelai « le prêtre de Lourdes » car il avait été ordonné un 11 février et demeurait durant sa retraite rue de sèvres proche du sanctuaire de la Médaille miraculeuse.

Nous avons soumis les premiers textes du recueil d’enseignements en vue de la parution de « Rayonne ! Tome 1 » aux éditions rassemblement à son image, à plusieurs prêtres dont certains nous sont ouvertement hostiles. Tous ont dit « Aucune hérésie ». L’éditeur nous a demandé de mettre les textes sous une forme littéraire. Pour corriger le langage oral des enregistrements audio.

Je sais qu’il y a quelques petites erreurs que l’on corrige en vue de la publication en livre. Sulema interdit que l’on enregistre. Elle soumet son enseignement à son Père spirituel et son équipe écrit et décide de publier le texte.

Pour ce passage je le lis ainsi « Alors faites ce qu’il vous dira et moi je suis là « aussi » jusqu’à la fin des temps. Amen.
Il faut faire attention à la raison et comprendre les choses avec le cœur. Moi qui ait reçu une formation scientifique et suis aussi fort rationnel.
Il importe de recroiser les messages, pour bien comprendre. Comme dans la parole de Dieu, chaque message éclaire le sens d’un autre, car tout ne peux pas être dit où redit en une fois.

Ce n’est pas un discours d’universitaire. Ce sont des paroles bien souvent inattendues qui nous bouscule dans ma paresse du « déjà entendu »

Le Père nous rassure en nous disant qu’il sera toujours présent à nos coté quand nous devrons vivre les épreuves des temps de l’apocalypse. Le Père nous demande de se prémunir des attaques de Satan.

La spécificité de Danièle c’est que Jésus, le Père par sa bouche parlent beaucoup comment se prémunir, combattre Satan alors que peu de prophètes en parle. Et non seulement sont données des paroles, mais s’opèrent parfois durant l’enseignement, comme dans les évangiles, la délivrance d’une personne. Cette parole est vivante et a autorité. Au cours d’une retraite au cours d’un enseignement, une personne est partie en délivrance. C’était une personne qui ne parvenant pas à avoir des enfants « avait voulu forcer la nature » en implantant des embryons dont tous sont hélas morts. Elle avait un ou des esprits de mort. Ces implantations par la médecine n’ont fait que provoquer la mort d’enfants. Et cela n’est pas révélé à grand monde.

Danièle est beaucoup chassée car il me semble le Démon ne veut pas que l’on parle des nouvelles formes de péchés ou il piège le plus grand nombre : faux œcuménisme en dévalorisant le rôle de la Sainte Vierge, pilules qui rendent stériles, ouvre à des relations non ouverte à la vie et qui décime le peuple de Dieu : l’Encyclique Humanae Vitae de juillet 1968 l’avait déjà entrevue. Le stérilet provoque des avortements. La pilule du lendemain qui semble « inodore » provoque des avortements et laisse entrer des esprits de mort qui mènent à la dépression et parfois au suicide de jeunes filles. Cela nous l’avons découvert ou réalisé petit à petit.

J’écris ses lignes rapidement car cela risques par ces rectifications de jeter de nouveau le discrédit sur Danièle.

Sachez que pour des erreurs minimes on a jeté le discrédit sur l’œuvre du livre bleu du mouvement Sacerdotal Marial de Don Gobbi…

Notre amie Marie qui effectue nos corrections en vue de mettre sous forme littéraire le langage parlé de Danièle pourrait vous en parler.

Un exemple d’erreur mineure que je corrige. Danièle laisse dire en invitant à prier intensément le Rosaire comme au temps de la bataille de « Latran » au lieu de dire de « Lépante ». Car avec les mots qu’elle ne connait pas, elle est mal à l’aise de les prononcer. Mais Jésus  respecte sa fragilité pour ne pas la troubler.

Un dernier exemple : Il n’a pas été dit à Bernadette. « Je suis l’immaculée conception » dans un bon français qu’elle ne connaissait pas. Sa Mère du ciel qui s’est habillé comme les enfants de Marie de l’époque, qui etait de la même taille que Bernadette à dit « Que soy era l’immaculada Concepciou » (je suis l’immaculée Conception).
Souvent les psaumes ou la parole de Dieu sont réécrit suivant les traduction.
Depuis toujours le Ciel s’abaisse. Notre Maman lors des apparitions s’habille et parle comme les personnes qu’elle viennent rencontrer. Pour nous faire comprendre qu’elle est « de chez nous ».
Sur le manteau de la Vierge de Notre Dame de Guadeloupe on trouve une marque de fabrique « une étiquette » des vêtements créé sur la région de Mexico.
Et le Ciel prévient. A la Salette dans le message, il est dit que les couvents deviendront des pâturages d’Asmodée… et nous y sommes. Et on a critiqué en disant « C’est quoi ? Cette Sainte Vierge qui parle de pommes de terre ?  »
Laissez-vous surprendre en écoutants quelques messages. J’ai rassemblé ce que je juge parmi les plus importants dans le répertoire « Les plus importants »

Que l’on corrige certains textes mais en restant fidèle à la pensée de Notre Seigneur et que l’on jette ne jette pas le discrédit sur tout pour quelques corrections à apporter.

Merci.

Christophe, compagnon de Danièle. Un Père spirituel a posé son étole sur nos épaules et nous a « envoyé en mission deux par deux ». Avant de s’engager à cette mission,Danièle m’a entrainé à être discerné en participant à une retraite spirituelle au centre Jean Paul Regimbal de Granby au Québec.

Je suis laïc, bénévole avec ses faiblesses et web master de laisse-toi aimer.

Et bénissons Notre Sœur Grace pour le beau travail qu’elle accomplie.

Merci Seigneur pour toutes les grâces reçues.

Alors « Il y aura de la joie »

Danièle : Ce que j’aimerai que vous reteniez, avant que le Père me rappelle à lui.

Témoignage de Danièle le 4 novembre 2018 avant le repas du dimanche midi.

Cette retraite devrait être en raison de la santé fragile de Danièle l’une des dernières. Danièle nous livre ce qu’elle aimerait que l’on se souvienne.

Association «Laisse toi aimer»

 

Jésus : j’ai choisi cette association pour une formation spirituelle. L’orgueil de ce pays est tellement grand que si vous ne faites pas le nécessaire dans la prière l’unité et la fraternité, votre pays mourra.

Donné par Jésus par la bouche de Danièle le 4 novembre 2018

C’est un peu la formation que je veux vous donner.
– « Tu es obligé de parler dans le micro, on t’entend bien comme ça. »
Arrêtez ! Laissez parler Jésus. Bah oui, je suis bloqué maintenant
Reprise.
Vous êtes difficiles mes enfants. Vous n’êtes jamais contents. Lorsque vous vivrez vos problèmes et que le Diable sera devant vous. Et qu’il sera là pour vous autodétruire. Qu’est-ce que vous allez faire ?
J’ai choisi l’association « Laisse toi aimer » grâce au Père Pierre Dutrieux. Il avait un âge avancé : 92 ans. Il était capable de vous conduire dans une vérité, car il avait été toujours un saint. Donc j’ai choisi cette association pour une formation spirituelle, pour que l’Agneau puisse vraiment donner ce qu’il avait à donner. Danièle s’est toujours laissé faire lorsqu’elle a subi les agressions. Elle les a subit sans rien dire, lorsqu’elle a vécu les choses qu’elle a vécues, elle a toujours accepté, sans jamais en vouloir à quiconque. Lorsque son mari la laissait inconsciente pendant 19 fois, il a fallu qu’elle l’accepte et elle a tout accepté. Et lorsqu’il la frappait, cela n’était pas pour rire. Croyez-moi que j’ai dû m’y mettre pour faire celui qui la protégeait : le bouclier. J’ai été son bouclier pendant plus de sept ans où je me suis mis en elle pour que je puisse recevoir les coups à sa place. Lorsque je t’ai dit, Catherine qu’elle vivait la passion, c’est depuis qu’elle est bébé qu’elle vit la passion. Déjà dans le ventre de sa mère, ils ont cherché à me l’a tué. Voilà pourquoi mon Père la prémunit et il la protège.
Sa sœur Odette, « C’est la grande » comme elle disait, mais c’est la grande méchante. Elle est en désaccord avec tous : avec sa petite sœur, avec elle-même et avec sa maman. Lorsqu’elle est morte, elle n’est pas allée à l’enterrement de sa mère. Donc, voyez la peine qu’elle a eue dans sa famille. Elle n’a pas d’amis qui sont sincères avec elle, ni celles qui ont vu, puisque avec le groupe de prière de Fort-Mardyck, celles qui ont vu (des guérisons, des libérations) Elles ont dit qu’elles ont reçu beaucoup d’amour. Mais cela n’a pas empêché qu’elles soient devenues leur ennemi numéro un.
Vous savez ces groupes de prières qui lui disaient « Belzébuth ! ». Danièle disait « Je ressemble à Jésus » A lui aussi on a dit « Belzébuth » Bah, oui ! On a dit « Belzébuth » à Jésus et a elle aussi.
Voilà. J’aimerais que vous vous laissiez former. Je vous ai choisi pour que vous reveniez. Pour que vous vous laissiez former et que vous laissiez mon Père vous créer, non pas comme vous voulez, non pas dans vos rêves et dans vos chimères, non pas dans ce que vous pensez, mais dans son désir profond de ce qu’il veut pour vous. Donc vous n’avez plus rien à penser. Vous avez juste à vous laisser aimer. Et, c’est essayé de vivre une intériorité avec ma Maman de façon à ce que vous puissiez comprendre la volonté de la création du Père Éternel pour vous.
De temps en temps, vous serez quelqu’un qui vous parlera et qui vous donnera et vous comprendrez ce que cela veut dire. Il vous donnera votre mission. Comme Danièle l’a reçu du Père Joseph qui lui a dit par son compagnon Antoine qu’elle avait la mission de saint Paul.
Elle ne l’a pas cru, parce que Saint-Paul était un homme. Elle ne pouvait pas être un curé car elle était une femme. Voilà pourquoi, elle s’est assise devant le tabernacle et qu’elle est pour le monde entier, parce que sinon, si cela était rien que pour sa famille, cela n’était pas juste.
Et maintenant, elle est là pour vous. Lorsqu’elle était prête pour partir. Vous étiez avec du chagrin et vous ne vouliez pas qu’elle parte. Eh bien, vous allez apprendre à faire la volonté du Père. Et vous allez apprendre, à prier pour elle afin qu’elle puisse vivre le temps nécessaire qui lui reste à vivre. Et préparez-vous à recevoir ce qu’il vous reste à recevoir pour servir cette association parce que nous l’avons choisi et pour évangéliser la France, parce que la France va mourir. L’orgueil de ce pays est tellement grand que si vous ne faites pas le nécessaire dans la prière dans l’unité, dans la fraternité, pour être ensemble et uni, votre pays mourra. Donc priez. Priez bien tous les jours ce que ma mère vous demande. Priez bien tous les jours ce que le Saint-Père vous a demandé : le Rosaire. Cela sera votre seule défense. Alors écoutez. Et puis faites-nous confiance. Et partagez entre vous. Aidez-vous. Ne vous laissez pas tuer. Aidez-vous. Soutenez-vous. Et faites ce qu’il y a à faire pour glorifier Dieu : votre Père et mon Père.
Voilà. Je suis votre bien-aimée. Celui qui vous aime de tout son cœur et qui vous a tout donné et qui veut vraiment illuminer votre vie pour que vous puissiez voir tout ce qui n’est pas de Dieu en vous, et que vous puissiez le déposer dans ma Croix, pour vivre la vie et l’éternité.
Ne vous laissez pas tuer par le diable. Ne vous laissez pas tuer par la Mort. Et faites confiance à mon amour. Faites confiance à ce que le Père a préparé pour vous et allez en paix je vous aime.
Merci, Seigneur.

Association «Laisse toi aimer»

 

La Vierge Marie : En accueillant vos frères et sœurs vous avez touché mon cœur. J’intercèderai Dieu pour que ce peuple sans respect soit corrigé

Donné par Jésus par la bouche de Danièle le 7 octobre 2018 durant la retraite de Normandie.

Nous sommes reçus chez des amis. Gilbert et son épouse. Il a été guéri d’un traumatisme crânien.
Remerciez mes enfants. Remerciez la grâce de votre Père qui vous a permis de rencontrer cette famille, de prier pour vos frères et sœurs. Remerciez pour l’Amour que j’ai donné à Gilbert tout de suite, ayant dit à sa femme qu’elle n’avait rien à craindre. Ce que je vous demande mes petits, c’est de louer votre Dieu, pour la guérison que Gilbert a eu. À part la fatigue, il est redevenu l’homme qu’il était. Il n’a rien perdu de sa mémoire. Et il peut encore diriger son travail comme il le dirigeait. Bien sûr je remercie mon Père qui lui a permis de continuer sa mission et qui lui a donné la grâce de mon cœur.
Mais enfants je vais vous parler de votre Mère. Quand la Vierge est venue, elle a dit à Sainte Bernadette : « Vous ne serez pas heureux sur la terre, mais vous serez heureux dans les cieux ». Mais encore, ce qui savent qu’ils sont chrétiens. Ils savent qu’ils iront dans les cieux s’ils ont honoré et respecté les commandements de Dieu. Aimez votre Dieu mes enfants, Il vous a donné son fils. Il vous l’a donné totalement afin que vous puissiez vraiment guérir. Méditez la passion de mon enfant. Méditez là. Au bout de trente coups de fouet les hommes mouraient. Jésus a reçu les trente coups. Le Père l’a tenu. Il a pu recevoir le couronnement d’épines. Et les irrespectueux l’ont condamné à mort. Mais croyez-vous que je vais laisser faire ce peuple en se moquant de Dieu comme cela ? J’intercèderai Dieu pour que ce peuple soit corrigé. J’ai reçu le Dieu le pouvoir, la mission d’écraser la tête de Satan. Et leurs têtes dures, leurs têtes de mule et leur non-respect. Eh bien, je leur montrerai. Quand le Père va venir bientôt, avec l’illumination des consciences, Il leur fera voir. La parole de Dieu vous dit combien il y en a qui auront peur et combien se perdront même en se tuant eux-mêmes. Cela n’est pas ce que je veux. Si je suis venu vous rencontrer. Si je vous ai demandé de vous laisser aimer par son intercesseur, parce que Danièle intercède pour l’amour de ses frères. Et bien croyez mes enfants que je ferai ce qui est à faire. L’impénitence ne fonctionnera jamais. Et c’est la repentance que le Père désire, pour le sacrifice de son fils. Pour tout ce qu’il vous a donné. Bien sûr, beaucoup disent « Je suis chrétien mais je ne pratique pas » Ils ne sont pas chrétiens. Ils ont choisi mon ennemi. Et comme ils ont choisi mon ennemi, il faudra aussi qu’ils aillent avec lui. Parce que mon ennemi n’est pas la douceur. Il est l’homicide assassin. Comme Jésus l’a dit depuis tous le temps : l’Homicide Assassin. Regardez combien de fois dans la parole de Dieu, mon fils vous enseigne sur Satan. Soulignez avec des couleurs et voyez. Et cherchez. Vous avez tout pour vivre dans la charité. Vous avez tout pour vivre l’amour. Et croyez-moi, lorsqu’on accepte de faire ce que j’ai demandé, on vit heureux et on n’a pas de problème parce que je viens au secours de mes enfants.
Mais enfants je vous bénis. Quant à Gilbert et notre sœur, ayez confiance !
Je bénis vos enfants. Je suis votre Maman. Et l’on se rencontrera sur le chemin, à l’heure du Père. Continuez ce chemin comme vous l’avez fait. Je vous remercie d’avoir accueilli vos frères et sœurs pour les remercier. Vous avez touché mon cœur. Soyez bénis. Allez-en paix je vous aime.

Association «Laisse toi aimer»

 

La Vierge Marie : Priez le rosaire. Offrez au Père les sept paroles du Christ en Croix

Donné par la Vierge Marie par la bouche de Danièle le 6 octobre 2018 durant la retraite de Normandie.

Chant en langue.

Mes enfants, l’Eglise vous a demandé de faire le rosaire. En ces temps où le monde va mal, je vous demande moi votre Maman du ciel, de faire ce rosaire. Je vous en prie. Ce chemin parcouru sur la terre, est le chemin où Jésus est venu, ou il a consacré sa vie pour vous, où il a tout donné, jusqu’à la dernière goutte de son sang, pour vous aimer et pour vous sauver. Alors honorer le Père, consoler le Père. Séchez-lui ses larmes, car croyez-moi, il pleurait avec moi lorsque j’étais à la croix et que je lui offrais son enfant. Et lorsque son fils lui a donné les sept paroles, de sa croix. Et bien demandez et donnez-les au Père avec lui, pour que vous puissiez mes enfants servir la vie. Pour que vous puissiez servir l’amour. Donnez au Père et demander avec Jésus les grâces nécessaires à votre mission. Allez en paix, je vous aime. Vous êtes mes petits et je vous bénis. Merci maman.

Sept-Paroles-Christ-en-Croix

« Et lorsque son fils lui a donné les sept paroles, de sa croix. Et bien demandez et donnez-les au Père avec lui, pour que vous puissiez mes enfants servir la vie. Pour que vous puissiez servir l’amour. »

D’un Dieu de paix, de charité et d’amour ; faites le Rosaire. Voyez la victoire de Lépante contre les armées Turques

Donné par Jésus par la bouche de Danièle le 6 octobre 2018 durant la retraite de Normandie.

Intercession
Seigneur, vois nos faiblesses, vois nos difficultés.
1mn36
Ne vous inquiétez pas, je suis le Vivant. Je suis celui qui est, qui était et qui vient. Mes enfants, je vous en prie, (incident, puis reprise de l’enseignement)
Laissez l’amour fleurir votre cœur pour que vous soyez assidus à la prière. Vous avez une mère qui depuis des années est descendue pour vous annoncer, ce que le Père voulait. Vous trouvez qu’il y a le feu. Vous trouvez que vous êtes enflammés (Par le Saint Esprit), même vous vous n’êtes pas enflammés ceux qui sont ici. Demandez à votre Père de vous prémunir, parce que vous n’y arriverez pas. Je le dis dans Maria Valtorta. Je le dénonce, parce que vraiment hommes de la terre, vous êtes vides, vides. Et il faut vraiment que vous demandiez. Demandez tout. Parce que sans la demande, vous n’allez pas vivre. Votre Mère à Medjugorje vous a dit que le Satan était fort. Et qu’il avait vraiment des capacités pour tuer. Alors je vous en prie mes enfants. Demandez à votre Père de vous prémunir, de vous libérer et de vous sauver. Mais n’ayez pas peur je suis un Dieu de paix, un Dieu de charité est un Dieu d’amour. Alors croyez. Croyez à ma miséricorde et à mon amour. Croyez à ma grâce. Faites le rosaire comme ma Mère vous le demande. Si je vous disais que quand les turques sont venus et que le Saint-Père a demandé la prière du rosaire. Et bien, ils se sont sauvés. Ils se sont sauvés. Et la guerre s’est arrêtée.
Alors faites confiance. Faites confiance à ce qu’elle demande. Et obéissez-lui et croyez à la prière du rosaire. Croyez à la miséricorde de Dieu. Et allez en paix je vous aime.
Merci Seigneur.

De Wikipédia
La fête de Notre Dame du Rosaire s’appelait d’abord Notre Dame de la Victoire pour fêter la victoire de Lépante le 7 octobre 1571, bataille qui unit l’Espagne, la république de Venise et les États pontificaux contre l’envahisseur ottoman, victoire qui fut attribuée à la récitation du rosaire demandée alors par le pape saint Pie V. Son successeur Grégoire XIII changea en 1573 le nom de cette fête locale en fête du Saint-Rosaire, fixée le premier dimanche d’octobre. Elle a donc été instituée pour méditer les mystères mariaux et s’unir à la vie de la Vierge, ainsi que pour se souvenir secondairement de la libération de l’Occident devant la menace ottomane.

Clément XII étend la fête du Saint-Rosaire à l’ensemble de l’Église catholique de rite latin en 1716 et saint Pie X en fixe la fête le 7 octobre en 1913. Saint Jean XXIII change une nouvelle fois son nom en Notre-Dame du Rosaire en 1960.

Regardez avec profit les vidéo sur Youtube de la bataille de Lépante

Association «Laisse toi aimer »

 

Le Père Céleste :Hier vous avez vu ces hommes marchant dans leurs idées, leurs pensées et leur raison qui cherchent la guerre et le manque d’aimer.

Donné par le Père Céleste par la bouche de Danièle le 12 novembre 2018

Mes enfants, mes enfants. Hier vous avez regardé, votre président et vous avez écouté, et vous avez vu, toujours ceux qui sont rébarbatifs et qui cherchent toujours la guerre. Vous les avez vus à l’écart, et vous les avez vus marchant dans leurs idées, dans leurs pensées, avec leur raison. Ces hommes, qui cherchent l’indiscipline, et qui cherchent vraiment la guerre, la querelle et le manque d’aimer.

Aujourd’hui je vais vous parler moi votre Dieu. C’est moi qu’il chasse. C’est moi qu’ils veulent tuer. Le Satan voudrait bien avoir une mainmise sur moi et voudrais bien pouvoir m’écraser. Aujourd’hui vous avez qu’à regarder la bataille de Lépante. Vous n’avez qu’à regarder, méditer et essayer de comprendre la gloire de Dieu. J’ai sacrifié mon fils. Vous croyez que je n’ai pas souffert. Mais je l’ai sacrifié pour vous aimer, pour vous sauver et pour vous libérer. Et lorsque je vous vois, à l’affût d’être complaisant avec l’ennemi et avec le mal, je ne suis pas en accord avec vous. Et je vous combattrai. Tous ceux qui veulent la mort subiront la mort. Tous ceux qui veulent la vie recevront la vie. Et la vie en abondance. Mon fils s’est sacrifié. Il a donné sa vie. Il a tout donné par amour, pour moi, pour que je sois glorifié et élevé. Alors je vous demande un peu de respect. Le respect de Dieu. Et le respect de celui qui s’est sacrifié pour vous sortir de l’ornière. Alors comprenez, ce que vous devez choisir, c’est la vie. Je vous en parle dans le livre de l’Exode, méditez l’Exode. Méditez-le bien. Relisez-le à voix haute. Et puis méditer le, et vous comprendrez. En demandant à l’Esprit de vérité de vous ouvrir l’esprit, pour que tout puisse entrer dans votre âme. Et que vous puissiez vraiment glorifier votre Père. Ce que Jésus vous a donné, votre Père, votre Mère. Remerciez la Co rédemptrice qui a donné sa vie pour vous. Et son chagrin, et la perte de son fils. Et remerciez là. Et demandez vraiment aux apôtres pour vous aider pour être les apôtres des derniers temps. Maintenant sachez que je vous aime, quant à toi Danièle…

Association «Laisse toi aimer»

Contexte Article tiré du nouvel obs

La bataille de Lépante en 1571 fêté aujourd’hui sous le vocable de Notre Dame du Rosaire le 8 octobre