Mon père ce juste Saint Joseph

Jésus : Joseph cet homme juste

Enseignement donné par Jésus par la bouche de Danièle Le 27 Avril 2013

Au cours de la retraite de guérison des 27 et 28 avril sur a région Lilloise.

Je vais vous parler de Nazareth. Je vais vous dire un peu la vie que nous menions là bas. Joseph qui était un homme juste. Et un homme juste en Israël, c’est un homme qui se soumet à Dieu, et qui veut se tenir dans l’obéissance. C’est pour cela que le Seigneur, Mon Père, M’a donné à Joseph. Beaucoup disent que Joseph était vieux, parce qu’ils ont du mal à accepter que Marie, jeune, avait pu rester avec lui. Il y en a même qui disent qu’il était marié. Non, c’était l’homme que Dieu avait créé pour ma Mère. L’homme qui était à l’écoute du Père et qui était à l’écoute de la Vie et qui était à l’écoute de l’obéissance à Dieu. Lorsque vous regardez les Evangiles et que vous écoutez en profondeur, en demandant à l’Esprit, de vous faire comprendre les écritures. Et bien vous comprenez combien cet homme, perturbé parce qu’il recevait, était bouleversé. Il a consulté les écritures et il savait qu’il devait répudier Marie. Et sa douce Marie ne pouvait pas avoir fauté, pour lui. Il ne comprenait plus rien et il était vraiment bouleversé et agité ;jusqu’à ce que l’ange vienne le calmer. Je ne vous dis pas que dans votre vie vous n’aurez pas de problème. Mais c’est à vous de résister à vos vices, comme Joseph à résister à tout. Il s’est informé auprès de Dieu et il a demandé. Et à force de prier et à force d’écouter. Car il a écouté aussi son épouse, Marie, avant d’épouser sa fiancé. Et finalement l’Ange est venu tout remettre dans l’ordre. Pour vous la parole est la même. Vous avez été choisi par Dieu. Et vous avez reçu la grâce du baptême. Et cette grâce qui coule en vous, c’est la mort au péché. Et quand vous vous laissez rogner par l’ennemi, et que vous vous laissez manger par vos vices, eh bien Mes enfants vous ne pouvez pas vivre. Parce qu’il est votre homicide assassin depuis les temps, et il veut vous tuer.

Si Je vous ai invité ici, tous ceux qui sont là, c’est pour que vous viviez la plénitude, la grâce de la charité et de l’amour. C’est pour que vous rayonner ce que Dieu veut vous donnez, mais pour cela il faut vous renoncer. Renoncer à vous–même, renoncez à votre moi, pour que vraiment Je puisse en vous, naître et pour faire de vous des hommes nouveaux. Il faut abdiquer, abdiquer à votre personne, à votre culture, pour vous laisser simplement fleurir par l’Esprit de vérité. Comme Moi, lors de mon baptême Je l’ai reçu. J’ai été soumis au Père exactement comme vous devez l’être. Alors regardez la parole de Dieu, méditez là et croyez. Tous les matins, J’étais assidu à la prière et Je partais :je m’éloignais pour être avec mon Père. Je vous ai souvent demandé de passer une heure avec Moi à adorer, à rester dans le silence, à lire la parole, et à écouter. Bien sûr, Sainte Thérèse d’Avila a dit : « Jésus, c’est difficile d’être ton ami ». Ma Mère qui est venue à Lourdes n’a pas dit à Bernadette que cela serait facile. Et Moi Je ne vous dit pas que cela sera facile. Mais Je vous dis : « crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé ». Faites moi confiance et Je vous ferai avancer en eau profonde. Vous vivrez ce que mon Père veut vous donner, mais rependez vous. C’est dans la repentance avec le désir de ne plus retomber dans vos fautes que vous pourrez guérir. En résistant à vous-mêmes. En résistant à vos convoitises. Et là, vous vivrez pleinement l’amour, pleinement la joie d’être enfant de Dieu. Laissez-vous aimer. Et cessez de vous agiter, cessez de laisser l’ennemi faire des tempêtes en vous. Lorsque Je suis dans la barque, J’arrête le vent, J’arrête la tempête. Allez, avancez, vous n’êtes pas plus grand que les apôtres, Pierre M’a renié mais il s’est repenti. Juda M’a trahi, mais il ne s’est pas repenti. Et il n’a pas voulu rentrer. S’il était rentré, il aurait été sauvé comme Pierre. Ma Mère l’a rappelée, les apôtres ont rallé. Mais ne jugez personne. Mais il n’a pas cru, il n’a pas voulu croire au pardon, il n’a pas voulu croire à l’Amour. Mais laissez-vous aimer. C’est pour cela que J’ai choisi cette association par ce que Je veux que vous laissiez aimer. Laissez vous fleurir. Laissez moi agir dans votre vie. Aimez-vous comme des frères et des sœurs. Laissez l’amour passer en vous. Laissez la grâce rayonner en vous. Laissez la joie du Père : consoler mon Père. Danièle a ramené de Pologne votre Jésus. Regardez, Je suis là près de ma Mère et vraiment est-ce que Je vais trouver du monde quand Je vais revenir ici ou est-ce qu’il va vous assassiner tous parce que vous le laissez faire, cet homicide assassin. C’est vous qui avez placé celui qui est au pouvoir actuellement et qui vous amène l’homosexualité. Vous l’avez voté parce que vous n’avez pas été assidu à la prière. Beaucoup l’ont voté. Si vous aviez prié, si vous aviez jeuné, l’erreur ne serait pas là. Maintenant l’erreur est là et vous allez devoir la vivre. Priez, car tout peut changer comme Ninive. Priez, priez et ne cherchez pas ce qui va arriver. Lisez la parole de Dieu et laissez Dieu vous donnez ce qui doit arriver. Par Lui, vous comprendrez les écritures, et par Lui vous comprendrez ce que Dieu veut de vous. C’est l’Esprit Saint qui vous conduira à la Vérité du Père et Moi Je suis là pour vous faire connaître mon Père. Je vous aime. Vous êtes mes petits. Laissez vous aimer. Allez en Paix. Soyez dans la joie. Laisser vous restaurer. Et n’ayez pas peur, Je vous aime.

Et faites comme Moi :Je priais. Je me levais tôt à l’aurore et Je me remettais dans la grâce. Essayez de prier un peu le matin pour pas que l’ennemi prenne votre journée. Remettez-vous dans la grâce. Demander au Père de prémunir votre journée. Et le soir, remettez vous dans la grâce du père. Revisitez votre journée avec le Saint Esprit. Et en revisitant votre journée, il vous montrera ce qui n’a pas été. Notez ce que vous devez retenir pour le donner au prêtre et puis confessez comme ma Mère vous demande, régulièrement. Je ne vous demande pas de confessez pour Mon plaisir, Je vous demande de confessez parce que mon Père vous a tout donner. Pour que vous le consoliez. Prenez soin de Lui, Il est votre Père. Il vous a tout donné et demandez Moi de vous le faire aimer comme Je vous aime. Et Je le ferai. Croyez à cet Amour, croyez à cette grâce de bonté, de charité. Tournez-vous vers ma Mère, et ne l’abandonnez jamais. Ils vont se battre, certains pour ma Mère parce qu’ils vont s’opposer à elle. Des frères de l’Eglise se battront, des prêtres se battront, parce qu’ils n’en voudront pas. Pourtant c’est elle qui écrase la tête de Satan. L’orgueil est rentré dans votre pays la France. Demandez la destruction des racines de l’orgueilleux et puis demandez vraiment que ce que Dieu a prévu pour la France descende et vienne vous consoler. Vous savez il y a la parole de Joel où il est dit « jeunes et grands se réjouiront ensemble ». Le Seigneur a son plan d’Amour et il va l’exécuter. N’ayez pas peur de ce qui se passe, ne juger pas. Priez simplement et demandez leur conversion. Demandez qu’ils aient la juste lumière du Saint Esprit. Restez en Paix. Dans les temps qui arrivent, il y aura beaucoup qui donneront leur vie, pour Moi. Parce qu’ils ne Me trahiront pas. C’est votre choix. C’est à vous de vous décidez comme le dit l’Exode :« pour l’amour et pour la vie ». N’ayez pas peur, et n’ayez pas peur du passage de la mort à la Vie. Puisque c’est comme si vous changiez de chambre. Il n’y a qu’un petit passage et la Vie est là. N’ayez pas peur. Soyez prêt simplement à rentrer à la maison. Faites vous purifier sur la terre pour pouvoir aller dans le Paradis. Mais c’est votre choix. Ou vous irez au purgatoire par ce que vous ne vous seriez pas laisser purifier. Si vous laissez la purification se faire, eh bien vous rentrerez à la maison. Ecoutez un peu ce que vous dit les voyants. Voyez que ma Mère, parfois elle n’est pas consolée. Et elle appelle, et elle appelle, et elle appelle. Ayez pitié de votre Maman. Consolez-là. Aimez là. Assoyez-vous et faites lui un beau passage de la Vie de son Fils en méditant le Rosaire. Demandez à l’Esprit de vous donner le don de la prière. Et puis, si vous tombez, si vous n’arrivez pas, allez vous confessez et vous verrez, vous verrez la beauté et le rayonnement de l’amour qui viendra en vous par l’Esprit. Et des sources d’eau vivent couleront  de vos cœurs puisqu’aujourd’hui vous avez choisi Mon cœur. Alors laissez-Moi agir en vous. Je rassemble Mon peuple. Je rassemble Mon peuple comme quand J’ai rassemblé Mes premiers apôtres. Vous allez être les apôtres des fins des temps. Vous êtes à la suite des apôtres, et vous êtes apôtres parce que vous êtes baptisés pour annoncer l’Evangile. Et si vous laissez l’Esprit en vous agir, l’Esprit Saint agira et fera la gloire de Dieu. Je vous aime. Allez en paix. Et réjouissez-vous. Réjouissez-vous. Si vous saviez le don de Dieu, vous Me demanderiez à boire. A ce puits de la samaritaine que vous avez chanté, demander Moi le vin de l’Esprit de Vie. Et n’ayez pas peur, n’ayez pas peur. N’ayez pas peur non plus de la mort. Sachez simplement que la mort c’est la Vie quand elle est dans l’Esprit. Alors n’ayez pas peur, quoi qu’il puisse vous arriver, louer. Louer dans vos prisons, louer. Et n’ayez pas peur. Allez Mes enfants, debout pour la gloire de Dieu, debout. Pour que Dieu vous donne ce qu’il a préparé pour vous, pour chacun d’entre vous. Soyez dans la joie et de l’amour. Allez en Paix, Je vous aime. Amen.

Association «Laisse toi aimer» www.laissetoiaimer.fr

Laisser un commentaire