Le Père Céleste : Ta naissance se fait au moment du Big Bang, cette explosion d’amour où je te crée en Jésus, en Marie dans la fécondation de Marie avec l’Esprit Saint

Donné par le Père Céleste par la bouche de Danièle le 19 octobre 2008

Voici un premier extrait du message du 19-10-2008

Contexte nous nous apprêtons à partir en pèlerinage en Terre Sainte

A 58 secondes

« Tu as toujours été aimée, mon enfant. Depuis que tu as été baptisée, je t’ai regardé comme Jésus. Même quand tu es venue au monde je t’ai regardé -Je te l’ai dit dans une prophétie- mon enfant que j’avais regardé à ce premier cri qu’elle avait poussé. Je te l’ai dit. C’est comme cela que j’ai commencé à te relever tout doucement mon enfant. Souviens toi tu as commencé à te relever tout doucement quand j’ai commencé à te dire que je t’aimai. Et lorsque je t’ai dit en 1989 que je t’avais envoyé Jésus et que tu m’as dit : « Alors tu m’aime !»

Si tu savais mon cœur, lorsque tu m’as dit « Alors tu m’aime ! » Et je voyais cette petit fille les bras tendus vers son Père pour une consolation. Et cette petite fille qui pleurait ce gros chagrin qui était en elle depuis qu’elle était née.
Ta naissance se fait au moment du Big Bang mon enfant. La naissance elle se fait là. Oui quand le Big Bang se fait, l’explosion d’amour s’établie et automatiquement, je mets ma création et je commence à te créer dans l’œuvre de mes mains, dans ma pensée. Dans ma pensée : c’est les sept jours de la création, et je te crée en Jésus, en Marie dans la fécondation de Marie avec l’Esprit Saint, nous commençons à t’enfanter.

Jésus est venu pour te sauver et dans cette fécondation tu commences à naitre et tu commences à prendre ta vie et tu commences à t’épanouir dans cette vie. Tu l’as souvent fait, souvient toi, tu recommençais le premier jour de ta naissance en Marie. Tu le recommençais dans le Big Bang de l’Esprit. Souviens toi mon enfant, je veux que tu recommence tout cela avec tes frères et tes sœurs. Je veux que tu le recommences. Tu n’as pas su le faire avec ton fils Thierry. Tu voulais le faire avec ton fils, mais il t’empêchait de le faire. Tu vas le faire après que tu es rentrée de Jérusalem. Tu vas ré enfanter Thierry dans la grâce. Et cela va s’en aller. Toutes les malédictions, toutes les malédictions de Satan. Je sais qu’il t’empêche, Je sais qu’il t’empêche de prier aussi ta prière pour sauver ta famille, mais j’ai vu tous tes essais, chaque fois tu recommençais…N’ai pas peur mon enfant je suis avec toi. Je suis avec toi et je t’aime

Ne craint pas je t’aime. Ne crains pas. Ne crains pas.

L’audio d’une grande partie de l’intercession et des échanges de cette prière. 33mn

Association «Laisse toi aimer»