J’ai demandé pour vous pardon. Alors maintenant : « Laissez-vous aimer! »

J’ai donné ma vie : j’ai remis l’Esprit au Père. J’ai tout remis. Et j’ai demandé pour vous pardon. Alors maintenant : « Laissez-vous aimer! »

Donné par Jésus par la bouche de Danièle Le 13 Mars 2012

Vois-tu mon enfant, c’est carême. C’est le temps où j’aimerai vous prendre et vous emmener et vous montrer. Lorsque je fus avec les apôtres emmené. Emmené… pour être tenté. Au jardin des oliviers, lorsque je me suis mis en prière. Vous savez très bien que l’ennemi du Père a commencé à me tenter. Et il a commencer à me montrer les âmes qui allaient se perdre.
En ce temps de carême, j’aimerai que vous priez et que vous offrez au Père toutes ces souffrances. Toutes ces abominations que j’ai prise sur moi, pour que vous puissiez vivre mes enfants. Pour que le rachat de votre vie soit faite. Et que le rachat de vos péchés soit donné.

Aussi offrez. Offrez au Père votre demande du Saint Esprit, qui est là pour vous initier et vous donner.
Commencer par le consoler. Il est mon Père et il est celui qui vous aime. Alors s’il vous plait commencer par le consoler. Commencer par le consoler. Appelez-le. Et demander lui ses grâces et appelez-le :par le don de science, par le don de crainte. Appelez le et il va vous répondre et il va s’occuper de vous. Il vous enseignera ce que je vous ai promis.
Et au Père, offrez toutes mes souffrances. Toutes les souffrances. Tout ce chemin de vie, où pour vous j’ai donné ma vie. J’ai donné ma vie : j’ai remis l’Esprit au Père. J’ai tout remis.
Et j’ai demandé pour vous pardon. Alors maintenant : « Laissez-vous aimer! » Croyez que vous êtes mes petits.
Et que je vous aime. Et que je suis là, avec vous, pour vous fleurir et vous donner la Vie.
Et la Vie en abondance. N’ayez pas peur. Méditez la parole. Priez votre Maman.
Parlez-lui comme un petit enfant. Comme je lui parlais quand je vivais avec elle. Confiez lui vos soucis, vos ennuis. Et demandez qu’elle va vers le Père et qu’elle demande au Père de vous sanctifier, de vous rendre Saint. Demandez ! Demandez au Père qu’elle vous rende Saint. Et elle intercédera et Saint Joseph le silencieux : la terreur des démons. N’oubliez pas qu’il m’a gardé, qu’il m’a protégé, qu’il m’a prémuni. Bah, il fera pareil pour vous. Remettez-lui tout. Ne craignez pas . N’ayez pas peur ! Remettez-lui ce que vous lui avez donné et dites lui de s’en occuper et puis dites lui de bouger !
Et il fera le reste. N’ayez pas peur ! Continuer votre chemin. Ne vous occupez pas des qu’en-dira-t’on!,et  des bla-bla. Sur la route j’en ai eu et vous en aurez. Vous serez chassé, persécuté. Mais vous avez la Croix. Donner tout à la croix. Mettez tout dans mon sang béni et renoncez à ce que l’on veut vous faire faire. Renoncer à tout ce qui n’est pas de Dieu. Et avancez vers la Vie. Et la Vie en profondeur dans la grâce.
Soumettez-vous au Père. Soumettez vous au Père Eternel par Marie. Par son immaculée conception, par ses mains sacrées. Car Marie elle a les mains sacrées puisqu’elle a porté le Fils de Dieu. Elle est l’emblème de l’Amour. Allez, n’ayez pas peur. Elle est immaculée, sans péché, sans faute. Alors n’ayez pas peur. Confiez-vous à votre Maman. Et laissez-vous aimer. Laissez-vous fleurir.
Et demandez qu’elle intercède pour vous et avancer en eaux profonde.
Que la grâce de mon Amour soit sur vous.
Jésus souffla sur eux…
Demandez à l’Esprit Saint. Demandez à l’Esprit Saint. Parlez avec l’Esprit Saint.
Et laissez-vous aimer. Avancez en Paix. Je vous aime.
Merci Seigneur

Association «Laisse toi aimer» www.laissetoiaimer.fr

J’ai embrassé cette croix, tellement je vous aimais.

J’ai embrasé cette croix, tellement je vous aimais.

 

Donné par Jésus par la bouche de Danièle Le 16 Mars 2011

 

Faudra méditer le psaume 59
Puis
 « Lorsque j’ai rencontré ma passion et que c’était l’heure où j’allais donner ma vie pour vous.
J’ai embrasé cette croix, tellement je vous aimais. Je me suis tourné vers le Père, pour prendre toute la force qu’il allait me donner pour pourvoir la vivre et m’offrir et me laisser tuer, pour racheter vos péchés. J’ai ouvert mon cœur tout grand, et là lorsque j’étais au jardin des oliviers, j’ai vu tout ce qu’il allait faire à ceux qu’il allait perdre et c’est là que j’ai demandé. J’ai demandé si la coupe, elle pouvait passer. Non pour moi, puisque j’étais venu pour cela, vous racheter, pour la complaisance du Père et vous sauver et le consoler. Mais pour que les êtres qui se perdaient puissent encore être sauvés. Mais je me suis remis à la volonté du Père et j’ai accepté de faire totalement sa volonté. Mais la volonté du Père ne voile pas les yeux, ni la face ! Cherchez là ! Elle est dans votre âme. Elle est imprégnée en vous. Cherchez la Vérité. Et l’Esprit vous la donnera, comme moi, j’ai su vous donner la Vie. L’Esprit vous donnera la consolation et la Vérité. »

Donné au groupe de prière –Chemin du Seigneur- le deuxième mercredi de carême.